Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Les entreprises préférées des Français : nos alternatives !

Les entreprises préférées des Français : nos alternatives !
L’agence Young & Rubicam (Y&R) a mené son enquête auprès des Français pour connaître leurs marques préférées. Deux GAFAM s’invitent sur le podium, Amazon et Google, devancés par Samsung. En 2017, leur chiffre d’affaires mutualisé s’élevait à 469 milliards de dollars (180 milliards d’euros pour Samsung, 111 milliards pour Google et 178 milliards de dollars pour Amazon). Pourtant, leur activité est souvent contestée : hégémonie sur le marché, manque de transparence sur la gestion des données personnelles, optimisation fiscale et montages financiers… Les points d’accroches sont nombreux. Carenews vous propose des alternatives durables, responsables et respectueuses de l’environnement au trio de tête.


 

 

Google

 

Ecosia

Fondée en 2009 en Allemagne certifiée B-Corp en 2014, Ecosia vous permet de planter des arbres en surfant sur le web. Le site utilise les bénéfices tirés des recettes publicitaires grâce aux recherches des internautes. Elle compte plus de sept millions d’utilisateurs actifs à ce jour, et a permis de planter plus de 36 millions d’arbres.

 

Lilo

Basé sur le même principe qu’Ecosia, Lilo reverse 50 % des bénéfices obtenus des liens commerciaux pour des projets sociaux et environnementaux. Le moteur de recherche ne collecte pas les données de recherche et compose ses émissions carbone.

 

Qwant

Le petit Français Qwant respecte la vie privée de ses utilisateurs, tout en leur garantissant neutralité et impartialité puisqu’il se targue de rendre “l’ensemble du web visible sans discrimination”. 2,6 milliards de requêtes ont été effectués en 2016… soit moins de la moitié du nombre de recherches effectuées sur Google en une seule journée.

 

Ecogine

Nous vous le présentions il y a quelques semaines : Ecogine, qui finance des associations environnementales choisies par les internautes, est né à Nantes il y a dix ans. La société surveille également son impact environnemental : elle compense les gazs à effet de serre (GES) émis lors des recherches internet et a signé une charte écologique.


 

Samsung

 

En ce qui concerne les smartphones, le plus écolo reste encore celui dont on se passe. Des dizaines de métaux difficiles à recycler entrent dans la composition d’un smartphone. En bref, certes les smartphones sont pratiques, mais ils polluent. Pensez donc à vous tourner vers les appareils reconditionnés, et à donner une seconde vie à votre matériel. Lorsque vos appareils sont défectueux, faites-les réparer, plutôt que d’en changer. Autrement, l’entreprise sociale Fairphone propose un modèle de smartphone éponyme, qui se félicite de son “impact positif sur toute la chaîne de valeur dans le domaine de l’extraction minière, du design, de la fabrication et du cycle de vie, tout en élargissant le marché aux produits qui donnent la priorité aux valeurs éthiques”. Cela passe par une transparence de fabrication, l’utilisation de matériaux responsables, la garantie de meilleures conditions de travail ou encore la valorisation du recyclage.

 

Amazon

 

Dreamact

Dreamact est une plateforme permettant aux internautes de consommer plus responsablement. Né de l’engagement de deux anciens colocataires et de leur volonté de modifier leurs habitudes de consommation, le site internet valorise des marques, initiatives et artisans – mais aussi des associations – éthiques et respectueux de l’environnement. Dreamact s’appuie également sur l’expérience d’un “comité ESS” indépendant qui se réunit tous les mois afin de discuter des enjeux de la société.
 

 

Ecoclicot

Cette jeune start-up spécialisée dans le e-commerce responsable et respectueux de l'environnement fait le lien entre ses clients et les fabricants et commerces engagés. Souhaitant accompagner le déploiement d’une société de “consommacteurs”, elle propose également un espace blog, où elle partage des articles sur l’environnement et des bonnes pratiques.


 

, , ,