Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[PATRIMOINE] Accessibilité Patrimoine pour tous, Prix du ministère de la Culture

[PATRIMOINE] Accessibilité Patrimoine pour tous, Prix du ministère de la Culture
Depuis bientôt 10 ans, le ministère de la Culture récompense les démarches d'excellence en faveur de l'accessibilité des établissement patrimoniaux pour les personnes en situation de handicap. Le Prix "Patrimoines pour tous" a déjà distingué, depuis sa création, 30 structures engagées pour l'inclusion et l'accès à la culture. En 2017, le musée de Bretagne et le musée départemental Arles antique, grands Lauréats du concours, avaient respectivement reçu des dotations de 30 000 et de 20 000 euros.



 

Distinguer les établissements patrimoniaux qui concrétisent le concept d'accessibilité universelle


 

Créé en 2011 par la Direction générale des patrimoines dans le cadre de la politique de démocratisation culturelle menée par le ministère de la Culture, le Prix "Patrimoine pour tous" veut distinguer et récompenser les établissements patrimoniaux qui témoignent d'une politique exemplaire en termes d'accessibilité généralisée pour les personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mental.

 

Depuis 8 ans, cette distinction a déjà été décernée à 30 structures engagées pour l'inclusion de tous les publics dans l'offre culturelle, pour une dotation globale annuelle de 50 000 euros.


 

La 8e édition "Patrimoine pour tous"


 

Cette année, le Prix désignera un ou plusieurs lauréats sur la base des critères globaux d'accessibilité généralisée, de la prise en compte des normes d'accessibilité numérique pour les sites d'information en ligne, de la présence de partenariats avec les associations représentatives, de la mise en oeuvre d'actions menées auprès d'établissements ayant en charge des personnes en situation de handicap, et de l'existence d'outils favorisant l'autonomie des personnes en situation de handicap. Ces critères font notamment écho à la stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine menée par le ministère qui prévoit la création d'une obligation d'information sur l'accessibilité des sites patrimoniaux aux personnes en situation de handicap, et s'intègre aussi dans la démarche portée par le Comité Interministériel du Handicap réuni par le Premier ministre en octobre 2017.

 

Si le jury est composé de représentants du ministère de la Culture et de la délégation ministérielle à l'accessibilité, des associations de personnes en situation de handicap participent aussi aux délibérations, à l'instar de l'APAJH, de l'UNAPEI, de l'AFP, de l'association Braille et Culture, de l'Union nationale pour l'insertion sociale du déficient auditif ou de l'association Tourisme et Handicap.

 

, , , , , ,