Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Drop de Béton, le rugby au service de l’insertion professionnelle

Drop de Béton, le rugby au service de l’insertion professionnelle
Depuis plus de 20 ans, l’association girondine Drop de Béton utilise le rugby et ses valeurs comme outil d'éducation et d'insertion. Elle intervient au quotidien auprès des jeunes pour promouvoir la pratique sportive des personnes en difficultés. Elle œuvre ainsi pour la pratique sportive féminine, le handisport, l’éducation à la santé et la prévention de la délinquance juvénile. La Fondation Société Générale soutient ses divers projets depuis 2014, en Aquitaine mais aussi en Île-de-France, où l’association a amorcé son essaimage. Au fil des ans, Drop de Béton s’est imposée comme l’un des partenaires privilégiés de la fondation, qui lui a consacré une enveloppe globale de 150 000 euros les deux dernières années pour soutenir le développement du projet “Proxyrugby”, un programme d’insertion par le rugby au service des publics en difficulté.  


 

 

Favoriser l’insertion de tous par le sport

 

Aux côtés de la fondation, Drop de Béton a développé son programme d’éducation par le sport auprès des jeunes dans les quartiers, “Proxyrugby”, en soutenant notamment financièrement la création d’un programme de préformation aux métiers du sport et de l’animation, également soutenu par du mécénat de compétences de la part des collaborateurs Société Générale. Les bénéficiaires, des jeunes de 17 à 25 ans, y passent leur permis de conduire, suivent une remise en forme physique puis effectuent un stage, débouchant sur une formation qualifiante ou un emploi. Pensé à l’origine comme un programme d’insertion par le rugby développé dans la région de Bordeaux, Proxyrugby a évolué avec les réalités de son époque et agit désormais dans les domaines de l’handisport, de la promotion de la pratique sportive féminine ou encore de l’éducation à la santé.

 

 

L’essaimage, le grand pari de Drop de Béton

 

Ces deux dernières années, l’équipe de Drop de Béton s’est étoffée. “Grâce au soutien de la Fondation Société Générale, nous sommes passés de 8 à 15 salariés”, raconte Ronan Appriou. L'association a ainsi gagné en notoriété et a dupliqué son modèle sur l’Hexagone. “La Fondation Société Générale nous a offert une journée pro bono en 2017 pour travailler sur notre changement d’échelle. Cette année, la fondation nous aide à essaimer Drop de Béton sur de nouveaux territoires, avec un objectif de 12 sites.” Drop de Béton, qui a reçu de la Fondation Société Générale une dotation de 75 000 euros en 2018, met en place des actions dans le domaine de l’éducation par le sport et de l’insertion professionnelle avec des clubs et des maisons de quartiers souhaitant appliquer ses méthodes. “Nous avons pu répondre à plusieurs villes en demande dans la région Aquitaine, détaille Ronan Appriou. Nous les formons autour d’un processus en quatre étapes qui nous permet de faire de l’essaimage sous forme de labellisation.” Après une première phase de construction du projet débouchant sur la création d’un poste, Drop de Béton offre une formation d’un an au salarié, accompagné aussi bien sur les actions de terrain que la gestion de projet ou la recherche de financements. À l’issue de cette étape vient la labellisation, les partenaires bénéficient du réseau de Drop de Béton.

, , , ,