[LIVRE] Humains dans la rue : le petit guide bienveillant du collectif Entourage

[LIVRE] Humains dans la rue : le petit guide bienveillant du collectif Entourage
Saviez-vous que 24 % des hommes sans-abri ont un emploi, et que seuls 14 % d'entre eux mendient régulièrement ? Nous nous sommes tous sentis, au moins une fois, gênés ou impuissants en étant confrontés à la précarité. Si l'idée de "donner quelque chose" est la première qui vient à l'esprit, le besoin le plus urgent et le plus fondamental est celui de la relation d'humain à humain. Porté par l’association Entourage, le livre "Humains dans la rue" est à la fois un recueil de témoignages croisés de personnes avec et sans abri, une source d'informations pour déconstruire les préjugés, mais aussi un guide bienveillant.


 

 

Dépasser les barrières relationnelles imaginaires, c'est "simple comme bonjour"


 

Réseau d'amitiés entre voisins avec ou sans abri, Entourage est fondé en 2014 sous l'impulsion de Jean-Marc Potdevin. Ancien vice-président de Yahoo Europe, l'ingénieur de carrière confie, dans le livre : "avant, j'étais scandalisé lorsque je croisais une femme "rom" mendiant avec ses enfants..." Un regard qu'il déconstruit, progressivement, au contact de travailleurs sociaux, mais aussi du monde de la rue, avant de créer son association. Le collectif édite, au début de l'été 2018, un premier guide numérique constitué de vidéos, Simple comme bonjour !.

 

Le premier préjugé à combattre est celui de la mendicité. Si moins d'une personne sans domicile sur cinq peut la pratiquer régulièrement, un présupposé coriace consiste encore à associer la relation qu'on peut avoir avec une personne sans abri avec la demande d'argent, ou plus globalement à une relation d'aide. Un écueil combattu dans le livre, qui dénonce la fameuse pyramide des besoins de Maslow comme une vision biaisée de l'homme. Une vision qui conduit à s'intéresser en premier aux besoins vitaux d'une personne précaire avant de la considérer comme une personne dans son intégrité.


 

Un recueil de témoignages croisés, qui dispense des informations claires et des conseils avisés


 

Le petit livre de l'association Entourage, Humains dans la rue, est co-écrit par son fondateur, Jean-Marc Potdevin, la journaliste Lauriane Clément, et la présidente du comité de la rue de l'association, Anne Lorient. Chaque chapitre, articulé autour d'un conseil précis, est enrichi des témoignages de riverains, d'anciens sans-abri ou de personnes qui ne possèdent pas encore un toit fixe. Au centre du livre, des infographies indiquent des données chiffrées, informent, ou expliquent, pas à pas, comment "briser la glace en 5 étapes."

 

Des informations pratiques, telles que les structures pouvant répondre aux problématiques des personnes sans-domicile, la façon dont chacun peut aborder le sujet avec ses enfants, ou encore les réponses les plus adaptées à certaines situations concrètes... Mais l'ouvrage délivre aussi des conseils de fond pour déconstruire son regard et adopter une posture de neutralité bienveillante qui n'assène pas d'aide, et sortir du complexe du sauveur compatissant : "cela peut arriver d'infliger son aide, même quand on veut bien faire", témoigne Anne dans le livre, "le problème, c'est que certains riverains se sentent missionnés pour nous aider, ils deviennent alors insistants et envahissants. Ils peuvent même devenir violents, au moins verbalement, si on ne répond pas exactement à l'idée de l'aide qu'ils voulaient nous apporter." Car proposer systématiquement de l'aide peut être ressenti comme humiliant, et que les besoins des personnes de la rue ne sont peut-être pas ceux qu'on peut imaginer.








 

, , , , ,