[POSITIVONS] De grands chefs parisiens ambassadeurs du “pourboire solidaire"

[POSITIVONS] De grands chefs parisiens ambassadeurs du “pourboire solidaire"
Soucieux de donner du sens à leur activité, Antoine Girard, fondateur de l’entreprise Guestonline, et une poignée de restaurateurs engagés (Sébastien Bras, André Terrail et Olivier Roellinger) décident de mutualiser leur compétences et leur carnet d’adresses pour monter l’association “Réservation Responsable”. Le concept ? Pour chaque repas réservé en ligne sur les sites des restaurants participants, un euro est reversé à une association. Afin de faire changer le projet d’échelle, les chefs appellent aujourd’hui leurs confrères à les rejoindre.


 

 

La réservation responsable vu par les grands chefs

 

S’appuyant sur le concept de Guestonline, un outil de gestion de réservations destiné aux restaurateurs, l’association “Réservation Responsable” voit le jour cette année. Les chefs Olivier Roellinger (Maison Bricourt), Sébastien Bras (Maison Bras), André Terrail (La Tour d'Argent) et Vincent Leroux (Bocuse) en sont les ambassadeurs. Tous affichent désormais fièrement sur leur site internet une pastille au nom de l’association, attestant de leur participation à l’opération. Pour chaque repas réservé durant cette première année d’activité, un euro ira à l’association Pitchouns du Monde, qui reverse les fonds récoltés à l’école primaire de Halesi/Maratika au Népal, sous forme de matériel scolaire ou de repas.

 

Appel à la mobilisation

 

Ces grands noms de la haute gastronomie décident aujourd’hui d’appeler l’ensemble de la communauté des restaurateurs à rejoindre le mouvement. L’objectif a été fixé à 58 repas chauds servis chaque jour, 102 cartables remplis de fournitures et 32 uniformes, et les premiers repas ont d’ores et déjà été servis en cours de mois. “J’ai décidé de m’engager auprès de l’association Réservation Responsable convaincu que si ‘chacun fait sa part’

nous ne serons pas totalement impuissants devant la misère du monde. Merci de votre soutien”, témoigne notamment l’iconoclaste Sébastien Bras, qui a troqué ses trois étoiles Michelin en début d’année contre “la liberté” de cuisiner sans pression. La plateforme Guestonline compte également sur l’amplitude de son réseau, riche de plus de 3 500 restaurants.

 

 

 

, , , , ,