[LIVRE] Guide pratique : “Le mécénat à l’usage des associations”

[LIVRE] Guide pratique : “Le mécénat à l’usage des associations”
Comment mettre en place et pérenniser une stratégie efficace de mécénat ? C’est la question à laquelle souhaite répondre, de manière très concrète et pratique, le guide “Le mécénat à l’usage des associations” (éd. Gualino), fruit du travail commun de Lionel Bonneval, directeur général d’une fondation reconnue d’utilité publique, et de l’avocate Charlotte Bossuet, spécialisée dans l’accompagnement de ses clients dans leur stratégie de mécénat.



 

Le mécénat, enjeu stratégique pour les associations

 

Soutien financier, en nature, mécénat de compétences : le mécénat prend aujourd’hui des formes multiples, en s’adaptant aux nouvelles contraintes des associations (baisse des subventions publiques, concurrence accrue, transition numérique…). Les structures pouvant bénéficier du mécénat (des associations le plus souvent, mais aussi des fondations, fonds de dotation et des collectivités publiques) peuvent parfois se sentir démunies face à la complexité du processus de mise en place d’une stratégie de mécénat, et face à la subtilité de certaines notions fiscales, économiques, ou juridiques.

 

Conscients de toutes ces difficultés rencontrées par les associations, pour les côtoyer dans leur travail quotidien, Lionel Bonneval, directeur de la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français, reconnue d’utilité publique, et fondateur de l’agence Mécénat Conseil, et Charlotte Bossuet, avocate au barreau de Paris spécialisée dans l’accompagnement stratégique de mécénat, ont mis en commun leurs compétences pour rédiger un guide résolument pratique destiné aux associations souhaitant mettre en place et réussir leur stratégie de mécénat.


 

La stratégie de mécénat de A à Z

 

Pour mener à bien sa stratégie de mécénat, le guide propose 10 grandes étapes. Première étape, et non des moindres : vérifier l’éligibilité de l’association au dispositif juridique et fiscal du mécénat : régularité de la constitution de l’association, domaine d’intervention compris dans l’intérêt général, non-lucrativité de l’association, tout doit être scrupuleusement vérifié. Après avoir demandé le rescrit fiscal à l’administration, vient le moment de définir clairement son projet, ses besoins et sa cible.

 

Une fois ses objectifs fixés, son équipe mobilisée et son argumentaire bien rodé, l’étape la plus délicate reste encore la prospection et le démarchage des mécènes. Premier objectif de cette dernière phase : obtenir un entretien avec le prospect, pour pouvoir lui exposer le projet de visu. À cette fin, le guide propose un ensemble d’outils organisationnels, techniques et des “astuces” pour obtenir rapidement un entretien avec la bonne personne. Très important, le “PP30S”, discours hyper-concis et hyper-convaincant pour expliquer son projet à un passant dans la rue comme à un potentiel mécène.

 

Une fois le précieux partenariat obtenu avec une entreprise, une fondation ou des particuliers, le guide poursuit son accompagnement vers les étapes (plus techniques) de l’établissement de conventions de mécénat, la réception des dons, l’émission de reçus fiscaux, et va même plus loin en donnant quelques conseils pour remercier et fidéliser les mécènes, par la création d’un club de mécènes ou en intégrant directement les mécènes à la politique de mécénat.

 

Le mécénat à l'usage des associations : guide pratique pour réussir votre stratégie de mécénat. Lionel Bonneval et Charlotte Bossuet. 1ère éd. Gualino, 2018. 168 p. Prix : 21 euros.

, , , , ,