[MERCATO] Émilie Poisson quitte Convergences

[MERCATO] Émilie Poisson quitte Convergences
Directrice exécutive de Convergences depuis trois ans, Émilie Poisson a annoncé son départ cette semaine. Elle sera remplacée par Thibault Larose, qui a effectué toute sa carrière dans des organisations humanitaires. La passation intervient à un moment stratégique pour le groupe de réflexion, qui développe toujours plus son rayonnement à l’international.


 

 

Nouvelle co-directrice d’IMPACT Initiatives

 

Un nouveau chapitre s’ouvre pour Émilie Poisson, directrice exécutive de Convergences depuis trois ans. Elle doit rejoindre, dès la semaine prochaine, le think tank IMPACT Initiatives. Créé en 2010 et basé à Genève, ce groupe de réflexion est également membre du groupe ACTED et développe des outils pour faciliter la prise de décision du système d’aide international dans des contextes d’urgence, de relèvement et de développement.

 

“En tant que directrice adjointe du think tank, je vais en particulier me consacrer à la supervision de son département de recherche, qui produit les documents d’informations et à faire en sorte qu’ils soient diffusés“, explique Émilie Poisson. Elle sera également amenée à se déplacer dans les 25 pays (Afrique Est et Ouest, Maghreb, Amérique latine, Yémen, Afghanistan, Syrie, Bangladesh...) où oeuvre le think tank, pour superviser les équipes sur le terrain.


 

Une période charnière pour Convergences

 

La relève est assurée par Thibault Larose, 35 ans, tout juste rentré d’Afghanistan où il dirigeait les opérations pour l’ONG ACTED. Au cours de ses années de carrière dans des organisations humanitaires (ACTED, Médecins du monde, Solidarités International, Première urgence internationale), en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient, il a croisé le chemin d’Émilie Poisson à plusieurs reprises : en République démocratique du Congo en 2010 et 2011, et lors d’une mission ACTED au Soudan du sud en 2013.

 

La passation intervient alors que Convergences “traverse une période charnière”, dans un contexte d’internationalisation de ses activités et de son rayonnement : “Convergences a toujours eu un ancrage international très  fort”, explique Émilie Poisson, “Mais depuis 2017, nous nous sommes déployés dans de nombreux pays en développement, à la demande de représentants de la société civile, pour les aider à décloisonner les secteurs privés, publics et solidaires”. En ce sens, le forum Convergences se tiendra cette année dans de nombreux pays : Philippines, Grèce, Tunisie, Asie centrale, Niger, Maroc, Birmanie, Jordanie.


Pour Thibault Larose, l’action de Convergences doit s’inscrire toujours plus dans les objectifs de développement durable (ODD) et dans la perspective l’Agenda 2030 : “Le nouveau rayonnement à l’international de Convergences doit lui permettre de se placer comme un moteur de dialogue entre les différents acteurs, publics, privés, société civile, médias, pour faire des objectifs de développement durable une réalisation pratique”.

 

 

, , , , , , ,