Journée mondiale de l’eau : tour d'horizon des initiatives

Journée mondiale de l’eau : tour d'horizon des initiatives
« Ne laisser personne de côté ». C’est le thème choisi cette année pour la Journée mondiale de l’eau. Pourquoi ? Parce que d’ici 2030, l’accès à l’eau pour tous est une des cibles des Objectifs de développement durable (ODD). Le challenge est immense aux regards des éléments qui nuisent à cette or bleu. Carenews vous propose à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, un tour d’horizon des initiatives mises en place par les acteurs de l’engagement et vous invite à passer à l’action.


 

 

L’eau, l’or bleu

Aujourd’hui, 2,1 milliards de personnes ne disposent pas d'eau potable, et 2,6 millions meurent chaque année de maladies liées à l’eau bien que les Nations Unies ont reconnu en 2010 que « le droit à l'eau potable et à l'assainissement est un droit de l'homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l'exercice de tous les droits de l'homme ». Face à l'ampleur de ce défi, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a rédigé un manifeste identifiant 10 engagements d'urgence en faveur de l'accès à l'eau potable pour tous, en complément de la 5ème édition de  son Baromètre de l'eau.

 

Réduire les déchets plastiques

Prendre soin de l’eau, c’est aussi protéger les plages qui bordent l’océan, en ramassant les déchets. Jusqu’au 24 mars, des collectes de déchets sont organisées par des bénévoles grâce à l’accompagnement de Surfrider Foundation Europe. L’objectif de cette initiative appelée Initiatives Océanes ? Nettoyer des plages, des lacs, des rivières et des fonds marins partout dans le monde.

Difficile de se rendre compte de la pollution des océans. Surtout quand on sait que les déchets apparents, en surface, représentent moins d’1% des plastiques noyés dans l’océan. Grâce à son navire ambassadeur et aux nouvelles technologies, Race for Water navigue exclusivement à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite pour proposer des solutions afin de préserver les océans de la pollution plastique, véritable catastrophe environnemental planétaire.

Plastic Odyssey, quant à lui, est le premier bateau à être uniquement alimenté grâce à une énergie obtenue à partir de débris plastiques. En mars 2020, il partira pour une expédition de 3 ans et le navire servira d’atelier pour construire et tester des machines low-tech et open-source. Plastic Odyssey se veut être un ambassadeur des technologies de recyclage pour faire émerger des solutions à taille humaine et lutter contre la pauvreté.

 

Assurer l’hygiène et l’assainissement

En raison des conflits ou des catastrophes naturelles, de nombreuses personnes déplacées souffrent d’un accès insuffisant et inadapté à l’eau et à des services d’assainissement et d’hygiène, désignés par l’acronyme WASH. Or, une bonne santé publique permet d’éviter les épidémies. Chaque jour, dans le monde, plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées causées par de l’eau insalubre ou par le manque d’assainissement selon l’ONU.

De nombreuses ONG humanitaires sont engagées pour répondre à ces problématiques. Vision du Monde agit au quotidien pour permettre l’accès à l’eau potable pour les populations vivant dans les zones géographiques les plus reculées. En travaillant main dans la main avec les communautés locales, cette ONG humanitaire développe des projets WASH au sein de ses programmes de développement pour fournir de l’eau potable, améliorer les systèmes d’assainissement, délivrer des formations sur les bonnes pratiques d’hygiène et former des comités de l’eau qui assurent la maintenance des installation.

En vue de financer les programmes de l’UNICEF d’accès à l’eau potable au profit des enfants en Haïti, la Fédération Française de Natation organise la Nuit de l'Eau, le 23 mars 2019. Chacun est incité à nager dans l’une des 230 piscines participantes à travers la France où des animations festives, éducatives et solidaires seront mis en place.

 

L’accès à l’eau : un engagement porté par les entreprises

Dans le monde encore 850 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau. En janvier 2019, Danone Communities, fonds d’investissement et incubateur d’entreprises sociales de Danone a investi dans OSHU, un projet d'entrepreneuriat social pour développer l’accès à l’eau potable en Afrique. La mission déployée au Sénégal consiste à développer une offre d’eau potable à un prix accessible. La Fondation SUEZ est aussi engagée auprès d’ONG qui œuvrent pour l’accès à l’eau pour les plus fragiles dans les camps de réfugiés, les zones éloignées et les bidonvilles. Celle-ci a par ailleurs soutenu des projets au Soudan du Sud, au Bangladesh et au Niger.

 

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin, Carenews vous propose une web série  « En immersion », réalisée par l’Agence de l’eau et le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire pour découvrir la gestion des milieux aquatiques en France.

 

, , , , ,