Etude sur les philanthropes canadiennes

Etude sur les philanthropes canadiennes
Les philanthropes canadiennes donnent de plus en plus.


Un rapport intitulé " Time, Treasure and Talent : Canadian women and philanthropy " réalisé par le cabinet de consultance Investor Economics pour la banque TD Bank Group s'intéresse aux femmes philanthropes au Canada : sommes versées, liens avec l'organisme etc.

Au cours des dix dernières années, l’augmentation du nombre de donatrices au Canada a largement dépassé celle du nombre de donateurs. 68 % des Canadiennes soutiennent au plus trois causes chaque année.

" Au Canada, les femmes ont versé environ 3 milliards de dollars aux organismes de charité en 2012, soit près de 50 % de plus qu’il y a dix ans à peine, selon Sandy Cimoroni de TD. À mesure que leur influence sur le patrimoine augmente, beaucoup de Canadiennes ajoutent une stratégie de dons à leur programme général de gestion de patrimoine et recherchent des conseils objectifs pour définir leur stratégie et mesurer le succès de leur soutien. "

Les femmes philanthropes ont tendance à donner plus souvent aux organismes de charité locaux qui oeuvrent dans le domaine de la santé et défendent des causes sociales.

Selon l’étude, les Canadiennes philanthropes cherchent à établir des relations à long terme avec les organismes de charité auxquelles elles accordent un soutien financier important. Avant de faire un don, les donatrices tentent d'évaluer la nature, la structure et la situation financière des organismes de charité.

Le rapport note aussi que les philanthropes canadiennes veulent que les conseillers financiers les éclairent sur les bonnes questions à poser et sur le type d’information qu’elles doivent obtenir en plus des renseignements fournis dans les rapports annuels des organismes de charité. Cette information est bien sûr à relativiser étant donné que cette étude a été réalisé par une banque. 

Il serait intéressant de mener la même enquête auprès des hommes pour y repérer des différences. 

, , , ,