RSE : les entreprises françaises s’élèvent à la 3e place au niveau mondial

RSE : les entreprises françaises s’élèvent à la 3e place au niveau mondial
Tous les deux ans, le Médiateur des entreprises et EcoVadis comparent la performance RSE des entreprises françaises avec celles des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) et des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Cette année, l’étude montre que 70 % des petites et moyennes entreprises (PME) / entreprises à taille intermédiaire (ETI) et 75 % des grandes entreprises françaises disposent d'une pratique RSE « adaptée » voire « exemplaire ». Un progrès qui lui vaut la 3e place dans le classement mondial des entreprises dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale (RSE).


 

Au cours de cette étude, 20 804  entreprises ont été évaluées par EcoVadis dont 14 % d’entreprises françaises et 16 % de grandes entreprises (1 000 salariés et plus). Comment ? En mesurant la qualité du système de gestion de la RSE de l’entreprise évaluée.

 

Quelles modalités pour cette évaluation RSE ?

 

EcoVadis évalue pour le Médiateur des entreprises la performance du système de management de la RSE des entreprises selon 21 critères adaptés répartis en quatre thèmes : «  l’environnement »  avec les impacts liés aux procédés de production ainsi qu’à l’usage du produit et à sa fin de vie, le « Social & Droits de l’Homme »  englobant les conditions de travail, les droits humains des employés et de la communauté, « l’Éthique » avec les enjeux de corruption, les pratiques anticoncurrentielles et la gestion responsable de l’information ainsi que « les achats responsables » regroupant  les problématiques sociales et environnementales des achats. Chaque critère est adapté à chaque entreprise en fonction de son secteur d’activité et de sa taille.

 

La France passe de la 7e à la 3e position du classement

 

Avec un score moyen de 51/100, comparé à 43,8/100 lors de la 1ère édition et à 48,3/100 pour la 2e, les entreprises françaises obtiennent la 3e place du classement de l’ensemble des entreprises évaluées dont celles de l’OCDE et des BRICS concernant leur management de la RSE. En 2012, elles n’étaient que septièmes de ce même classement.

 

En affinant l’analyse, on remarque que la France présente un nombre élevé d’entreprises dites « exemplaires »  : près de 16 % des entreprises françaises ont obtenu un score « exemplaire », contre seulement 6 % pour le groupe OCDE et 1 % pour les BRICS. En revanche, les performances RSE des grandes entreprises restent supérieures à celles des PME/ETI, malgré leur taux de progression élevé. Concernant les secteurs d’activité des entreprises, un effort particulier est notable pour les fournisseurs français du secteur transport et logistique qui obtiennent un score plus élevé que leurs confrères des BRICS et de l’OCDE.



« Ces résultats reflètent une dynamique très positive dans laquelle sont engagées les entreprises françaises. Leurs efforts sur les thématiques RSE s’inscrivent dans la durée, les entreprises françaises gèrent leur enjeux RSE de manière de plus en plus structurée », a déclaré Sylvain Guyoton, vice-président de la recherche à ÉcoVadis.

 

, , , , , , , , ,