[EN IMAGES] Campagne de Sea Shepherd : les mégots intoxiquent les océans

[EN IMAGES] Campagne de Sea Shepherd : les mégots intoxiquent les océans
À l’occasion de journée internationale des océans début juin, l’association Sea Shepherd a entamé une campagne d’affichage autour du slogan « Fumer tue l’océan ». En effet, des milliers de mégots finissent chaque année dans les mers. Alors qu’un seul mégot peut polluer plus de 500 litres d’eau, cette association dédiée à la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité souhaite interpeller les fumeurs peu préoccupés de leurs mégots.


 

 

Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues chaque année soit 137 000 mégots par seconde selon une statistique du planetoscope. En moyenne, il faut 12 ans pour que ces mégots se dégradent complètement. En décembre 2018, NBC News avait fait le constat suivant : les filtres de cigarette sont la première source de déchets provoquant la pollution des océans, devant les pailles en plastique. Ainsi, au cours des 32 dernières années, pas moins de 60 millions de mégots ont été retrouvés sur les plages du monde lors d’opérations de nettoyage. 

 

Un seul mégot peut polluer plus de 500 litres d’eau

 

« Des milliards de mégots finissent chaque année dans l'océan. Les mégots, c'est quelque chose d'extrêmement toxique. Ça contient de l'ammoniaque, de l'arsenic, du cyanure et aussi du plastique. En fait, c'est 4 500 substances chimiques dont 93 sont toxiques. Un seul mégot peut polluer plus de 500 litres d'eau », alerte Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd. Une pollution d'autant plus inquiétante lorsque l'on sait que 30 à 40 millions de mégots seraient jetés chaque année. 40 % d'entre eux finiraient dans la nature selon le ministère de la Transition écologique et solidaire. Créée en 1977, Sea Shepherd est une organisation internationale dont les actions directes ont pour but de préserver les océans. 

 

Rendre visible le désastre écologique causé par la cigarette

 

Une marée blanche de couleur jaune et blanche pour rappeler la cigarette qui couvre un pélican est le visuel choisi par l'ONG pour rendre visible le désastre écologique causé par les mégots de cigarettes. « La pollution de la marée noire est très visible et choque l'opinion à juste titre, là c'est une sorte de marée blanche qui est invisible mais qui tue la vie marine de la même façon. C'est une façon de rendre visible cette menace mortelle sur la vie marine », expliquait Lamya Essemlali à Franceinfo. Des opérations de ramassage des mégots seront également organisées dans plusieurs villes.

 

, , , , , ,