Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Les associations engagées aux côtés des migrants à Calais

Les associations engagées aux côtés des migrants à Calais
Le nombre de migrants venus à Calais dans l'espoir d'y échapper aux conditions de vie dramatiques qu'ils ont connues dans leurs pays d'origine ne cesse d'augmenter depuis plusieurs mois. Avec l'arrivée de l'hiver, leur situation est de plus en plus difficile et précaire et les bénévoles de plusieurs associations se mobilisent plus que jamais pour leur venir en aide.


Les besoins quotidiens de ces exilés sont nombreux, et peut-être plus encore depuis le démantèlement de trois campements au mois de mai 2014, puis d'un autre en juillet. Quelques heures après l'évacuation de ce dernier, les migrants se sont installés sur un terrain vague situé seulement à quelques dizaines de mètres, et où s'accumulent déjà les ordures.

Le jour du démantèlement, plusieurs associations se sont mobilisées pour apporter leur soutien : L'auberge des migrants a assuré une distribution alimentaire et Médecins du monde une distribution de tentes et de duvets.

Le Secours Catholique – Caritas France a également entrepris d'apporter, sur le long terme, une aide matérielle et un soutien moral qui puisse permettre d'améliorer la situation de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants, dont le nombre est passé de 500 à 2500 en quelques mois.

Ainsi, les bénévoles ont mis en place un « vestiaire » où des vêtements sont distribués afin qu'environ 300 nouvelles personnes par jour puissent s'habiller chaudement et faire face à l'hiver. Des dons de kits d'hygiène comprenant des serviettes, des gants de toilette, des brosses à dents ou encore du dentifrice sont également organisés, car les migrants manquent de tout dans leurs abris de fortune où il n'y a ni eau, ni électricité, ni savon, ni médicaments.

Afin de se donner les moyens de sortir durablement de cette impasse, le Secours Catholique et Médecins du monde, mais aussi la Cimade, le CCFD et Emmaüs France, ont adressé une lettre ouverte au maire de Calais et au ministère de l'Intérieur le 16 décembre 2014. Plusieurs pistes de solutions durables y sont proposées : l'intervention du Haut Commissariat aux réfugiés – composé de professionnels de la gestion de camps de réfugiés – ou encore la suspension des accords de Dublin – qui s'opposent à une solidarité intra-européenne en prévoyant le renvoi des demandeurs d’asile dans le premier État de l’Union Européenne qu’ils ont traversé.

Source

Crédit photo : © Lionel Charrier-Myop/Secours Catholique

, , , , , ,