Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[ENTRETIEN] Amandine Soulier, responsable du mécénat du groupe AXA

[ENTRETIEN] Amandine Soulier, responsable du mécénat du groupe AXA
Le mécénat du Groupe AXA est protéiforme. Il est difficile de faire tenir en quelques lignes l'étendue de ses actions mais nous pouvons en citer quelques unes, exemples préliminaires à notre échange avec Amandine Soulier, responsable du mécénat. Depuis 1991, AXA Atout Coeur est le programme de bénévolat international destiné à soutenir les personnes en situation d'exclusion. Le risque étant au cœur du métier d'AXA, le Groupe AXA s'est, par exemple, associé à CARE en 2011 afin d'aider les populations vulnérables à mieux se préparer à faire face aux risques climatiques. AXA s'engage également dans le mécénat culturel et patrimonial qui est, pour l'assureur, lié à sa démarche de responsabilité d'entreprise.


Pouvez vous présenter votre parcours et votre fonction au sein du groupe Axa ?

Chez Axa le mécénat s’inscrit dans la politique de responsabilité de l’entreprise envers la société civile. Je fais donc partie de l’équipe de Responsabilité d’Entreprise du Groupe. Nous sommes deux personnes à travailler sur les sujets de mécénat pour le Groupe, et nous coordonnons ces actions avec les personnes responsables du mécénat dans les entités du monde entier. Je suis arrivée chez AXA après des études de droit et de sciences politiques qui m’ont permis de décrocher un stage pour commencer. J’avais auparavant été stagiaire dans des festivals culturels et créé avec des amis une association Mécènes en scène dont l’objectif était de mettre en relation des porteurs de projets culturels et des chefs d’entreprise. A mon arrivée chez Axa en 2009 ma fonction était intégrée à la communication externe. Le mécénat a ensuite été rattaché à l’équipe Responsabilité d’Entreprise en 2009, et depuis septembre 2014, ce département, qui s’appuie sur un réseau international, a rejoint celui de la stratégie et des affaires publiques pour former une seule entité appelée Stratégie, Responsabilité d’Entreprise et Affaires Publiques. C’est dans ce cadre que j’exercice ma fonction de responsable Mécénat Groupe.

 

De quelle façon le groupe Axa met-il en oeuvre ses actions de mécénat ?

Le thème commun à toutes les actions de responsabilité: aider à mieux faire face aux risques grâce à l’éducation et la recherche. Il se décline en trois grandes initiatives. D’abord le Fonds Axa pour la recherche qui soutient des travaux scientifiques contribuant à la compréhension et prévention de risques majeurs liés à l’environnement, la vie humaine et les activités socio-économiques. Ensuite le partenariat initié en 2011 avec l’ONG humanitaire Care pour aider les populations vulnérables à mieux lutter contre les risques sanitaires et climatiques. Enfin le programme international de solidarité AXA Atout. C’est le programme de bénévolat des collaborateurs, 32 000 y ont participé en 2003, soit 28,5% de l’effectif total du groupe. Il s’agit de mettre son temps à disposition d’une action solidaire en donnant un coup de main par exemple pour une collecte au bénéfice d’une association, une aide scolaire dans un orphelinat ou le nettoyage d’une forêt. Le groupe organise aussi des « team building solidaires » par lesquelles un manager mise sur une action de solidarité pour fédérer une équipe autour d’un projet. Enfin les collaborateurs ont également la possibilité de faire du mécénat de compétences, par exemple avec Care.

De quelle façon le mécénat a-t-il évolué ces dernières années ?

L’aspect le plus important dans l’évolution du mécénat ces dernières années me semble être sa professionnalisation aussi bien du côté des entreprises que du côté des associations. Le niveau des interlocuteurs a progressé, la qualité des projets présentés est aussi bien meilleure. On voit même apparaître des formations qui n’existaient pas auparavant. Des organisations comme l’Admical, qui aide au développement du mécénat ou l’IMS, qui accompagne les entreprises dans les déclinaisons de leur politique sociétale font un travail formidable. En particulier pour professionnaliser le mécénat, pour qu’il ait le plus d’impact social et que l’argent soit dépensé là où il est le plus utile. Axa apporte sa pierre à l’édifice en participant par exemple via l’Admical à des ateliers d’évaluation des politiques de mécénat. Le boom des entrepreneurs sociaux de plus en plus visibles est aussi l’une des caractéristiques de l’évolution des cinq dernières années. Enfin l’importance grandissante de l’évaluation des politiques de mécénat. Notre partenariat avec Care est ainsi évalué de part et d’autre par une agence spécialisée et indépendante chaque année. 

, , , ,