Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La fondation Française des jeux (FDJ) s'engage pour rendre le sport accessible

La fondation Française des jeux (FDJ) s'engage pour rendre le sport accessible
La fondation d'entreprise de la Française des jeux a été créée en 1993 avec pour ambition première de soutenir des projets sportifs permettant de favoriser l'égalité des chances. Depuis, l'aide aux personnes handicapées et, d'une manière plus générale, la solidarité, font aussi partie de ses priorités.


La Française des jeux n'a pas attendu la naissance de sa fondation pour manifester sa volonté de contribuer à la démocratisation de l'accès au sport puisque, dès 1980, elle a contribué au financement du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), dont la mission est de soutenir et de développer le sport pour tous.

Pour le quinquennat en cours, la Fondation FDJ a retenu trois principaux axes de travail : le sport de haut niveau, la solidarité et le handicap. La fondation souhaite, en premier lieu, encourager le sport pour tous et aider les athlètes à révéler leur talent. Depuis 1991, elle a mis en place une dotation et une formation pour apporter un accompagnement à des sportifs de haut niveau et à de jeunes espoirs du sport à chaque olympiade. Dans le cadre de son engagement solidaire, la fondation veut favoriser l'égalité des chances et soutenir les plus défavorisés dans la réalisation de leurs rêves. Enfin, elle a pour objectif de contribuer à faire changer les regards sur le handicap et de donner aux sportifs non valides les mêmes chances qu'aux sportifs valides.

L'engagement de la fondation a cette particularité qu'il s'inscrit dans la durée : ce sont les partenariats qui perdurent au fil des années et dont les effets positifs peuvent donc se déployer sur le long terme qui sont privilégiés.

Par ailleurs, elle associe directement les collaborateurs et détaillants de la Française des jeux afin de mobiliser toutes les forces dont elle dispose. Les salariés interviennent en tant que bénévoles, notamment au moment des fêtes de fin d'année, dans le cadre de l'opération « Tous en fête ! » créée par la Croix-Rouge française. Ils peuvent également participer aux courses et marches pour la lutte contre le cancer du sein organisées par l'association Odyssea, ou encore à l'opération « Mets tes baskets dans l'entreprise », en soutien à l'association ELA. Le principe de cette dernière opération est simple : pour chaque pas réalisé durant une journée de travail par un collaborateur de la FDJ – qui sont tous équipés d'un podomètre pour l'occasion –, un centime d'euro est reversé à l'association ELA. En 2012, 809 collaborateurs de la FDJ ont participé à cette journée d'action et ont permis de reverser 40 000 € au profit d'ELA.

Les salariés de la FDJ ont également la possibilité de donner chaque mois une somme comprise entre un centime d'euro et dix euros à l'une des associations retenues par la fondation, grâce à « l'arrondi solidaire », mis en place en 2013.

Les points de vente du réseau de la FDJ se mobilisent également pour prolonger les actions de la fondation. Chaque année, ils relaient l'opération « Tous en fête ! » et 15 d'entre eux, particulièrement impliqués dans des actions locales, se voient allouer une dotation de 2 000 euros dans le cadre du programme « Détaillants solidaires ». Les points de vente bénéficiaires de cette aide sont sélectionnés par un jury composé, notamment, de responsables commerciaux.

 

Le président actuel de la Fondation d'entreprise Française des Jeux est Charles Lantiéri, sa déléguée générale est Nicole Villaeys, et la gestion des projets de mécénat est également assurée par Frédérique Quentin, une ancienne athlète de haut niveau. Le conseil d'administration de la fondation est présidé par des représentants de la Fondation, des représentants de la Française des Jeux mais aussi des personnalités qualifiées dans les domaines du sport, de la presse ou de la recherche.

À ce jour, les actions menées par la fondation de la Française des jeux ont permis à 360 athlètes et à 600 projets de recevoir un soutien financier, matériel ou logistique.

 

Source et crédit photo

, , , , , , ,