La colocation solidaire étudiante allie logement accessible et engagement social

La colocation solidaire étudiante allie logement accessible et engagement social
« 1 colocation + 1 action solidaire = 1 KAPS » (Kolocation à projet solidaire) . Sous cette formule, l’AFEV propose de répondre au besoin de logement des étudiants en échange de leur volonté de participer à la vie citoyenne.


Le projet, né il y a une trentaine d’années à Louvain-la Neuve en Belgique, consiste à mettre en place pour un an des colocations dans des quartiers populaires pour un loyer modéré, grâce à la collaboration de bailleurs sociaux. En contrepartie, les étudiants doivent monter des projets pour faire vivre le quartier : cours de langues, fleurissement de l’espace public…

Lancées en France en  2010, de telles colocations existent dans 15 villes de France, elles totalisent 380 « Kapseurs » en 2015 et bénéficient du soutien de nombreux politiques  comme la secrétaire d’ État Myriam El Khomri  qui s’est rendue en novembre à la rencontre nationale des KAPS. En avril, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a aussi pu lors d’un déplacement à Nantes découvrir le projet porté par l’AFEV.

Le succès de cette initiative repose sur la motivation à s’investir des jeunes, élément essentiel de leur recrutement pour bénéficier d’une KAPS. Les résultats en termes de lien social et de solidarité sont réels : on peut citer les « navettes solidaires », à Grenoble, et son système d’aide aux personnes âgées pour les courses, ou le « vélo-café », à Nantes, café itinérant contribuant à la cohésion sociale.

 

Sources : Kolocs à Projets solidaires

Villes.gouv

, , , , , , , , ,