France 3 met un coup de projecteurs sur les philanthropes alsaciens

France 3 met un coup de projecteurs sur les philanthropes alsaciens
France 3 région a rencontré trois philanthropes : Marci Arbogast, fondateur d'un musée, Guillaume d'Andleau et François Schneider, tous deux créateurs d'une fondation.


France 3 a consacré l'un de ses reportages aux philanthropes alsaciens en dressant le portrait de trois d'entre eux.

Marc Arbogast a rendu publique sa collection personnelle d'art vaudou à l'âge de 73 ans, en fondant le musée vaudou de Strasbourg. L'ancien industriel a investi 2,5 millions d'euros pour aménager un ancien château d'eau en musée.

Dans le reportage de France 3, on le voit lors d'une soirée mécénat qu'il organise pour convaincre les entrepreneurs strasbourgeois de donner un peu au musée, tout en concédant qu'il est plus difficile qu'avant de faire appel aux entreprises étant donné que d'après lui, beaucoup ne font plus de bénéfices.

Guillaume d'Andlau est cofondateur de Passion Alsace. La fondation aide financièrement des associations de la région (boxe féminine, tennis pour les personnes en situation de handicap...). Chaque année, environ 100 000 euros sont distribués. L'argent provient de sa fortune personnelle ou de celle des mécènes locaux qu'il a réussi à convaincre.

François Schneider a inauguré sa fondation en mars 2013. L'organisme se situe à Wattwiller. Des œuvres d'artistes confirmés y côtoient des talents en devenir. Il reverse chaque année 500 000 euros de sa fortune personnelle à des artistes et des étudiants en difficulté venus du Haut-Rhin et de l'Yonne, explique France 3.

Photo : musée vaudou de Strasbourg. © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

, , , , , ,