LA SITUATION AU NEPAL - CELLULE D'URGENCE
Le point sur la situation au Népal un peu plus d'une semaine après le second séisme.


Une semaine après le dernier séisme, voici les dernières informations sur la situation au Népal.

En plus des soins d'urgence, l'alimentation, l'accès à l'eau potable et la reconstruction sont difficiles ; la prochaine arrivée de la Mousson pose un problème majeur à la population. En effet, sans eau potable, sans abris, le risque d'épidémies est très élevé.

Afin d'évaluer les besoins humanitaires et de reconstruction, le Collectif HUMANIS lance une mission au Népal au mois de juin 2015.

Pour en savoir + consultez notre site internet 

Quelques nouvelles des associations du collectif :

  • Aide à la Formation Paramédical au Népal (AFPN)

La terre continue de trembler. Comme des moyens importants sont encore sur place, les soins d'urgence sont assurés. Mais, dans les écoles, les cours n'ont pas repris.

En raison de l'arrivée de la mousson, l'urgence est de construire rapidement des abris. Il faut deux plaques de tôles ondulées pour un abris familial ; grâce aux dons reçus, nous sommes en mesure de permettre à Badri de procurer les tôles ondulées pour 30 familles de Mokeïpur et Maskichhap, des villages proches de Gorkha.

Pour ce qui est de Lapu, le gouvernement a distribué une aide alimentaire et l'association « Maili » va prendre le relai. Le gouvernement va donner 2 "bundles" (plaques de tôles ondulées) par famille à Lapu.

 

  • Alsace Népal

Sanjaya, correspondant de l'association est allé à Gorkha évaluer les besoins matériels (et financiers) de chacun. Nous avions pensé à des tentes qui pourraient abriter une vingtaine de personnes (attention aux castes qui ne se mélangent pas !) pour qu’avant cette période des moussons, les gens aient un toit au-dessus de leur tête. Il faudrait aussi leur fournir un matelas étanche pour mieux dormir, du matériel d’hygiène afin éviter les maladies, etc, la liste est longue.

Laprak, qui compte environ 620 familles, est situé à 2700m d’altitude mais le « village » de tentes est à 2800m.

Les nuits sont froides, le sol est humide et la mousson qui va arriver bientôt risque d’aggraver la situation.  Beaucoup de personnes âgées et de jeunes enfants sont déjà malades. Pour qu’ils puissent dormir dans de meilleures conditions, il y a un besoin urgent de matelas étanches.

Le 30 avril, nous avions déjà débloqué une somme pour l’achat de nourriture et de médicaments et aujourd’hui, nous en envoyons une autre pour l’achat de 250 matelas. Un grand merci à Dhan Prasad et à tous les grands qui s’occupent sans relâche de leur village et de leurs habitants.

 

  • ECM Solidarité

E-Changeons le Monde Solidarités (ECM Solidarités) avec l'association Terre des Hommes 68, soutiennent  depuis 2011, le développement du village de Sindhukot via leur partenaire népalais, l'association « Fair Action Nepal (FAN) »

Les villageois de Sindhulot ont décompté 6 décès et 50 blessés. L'ensemble des maisons du village sont à terre et une grande partie du bétail a été perdue. Les pertes pour le village sont considérables. La saison des pluies et le nouveau séisme du 12 mai n'ont fait qu'aggraver la situation.

Le village manque de tout : eau potable, nourriture, médicaments, vêtements,  tentes, couvertures, fournitures scolaires, argent, soutien aux plus vulnérables, etc.

Les besoins immédiats ont été recensés par FAN et estimés à hauteur de 35 000 € :

  • Fourniture d’eau potable et de matériel d’assainissement pour 144 foyers
  • Sensibilisation et informations sur les bonnes pratiques d’hygiène pour éviter l’apparition de maladies liées à l’eau
  • Fourniture de matériel pour des abris temporaires (tôles, matelas) pour 144 foyers
  • Aide alimentaire d’urgence pour 112 foyers
  • Fournitures de vêtements et ustensiles de cuisine  pour 112 foyers
  • Soutien aux villageois ayant perdu du bétail
  • Soutien à l’école (achat d’uniformes et de papeterie pour 250 élèves)
  • Soutien technique pour la reconstruction des maisons et de la maison communautaire

 

  • SolHimal

« Un nouveau tremblement de terre d’une puissance de 7,4 a achevé de détruire les maisons qui n’étaient pas encore totalement à terre. Depuis le 25 avril, il y a eu plus de 200 secousses.

Cette catastrophe qui frappe le Népal est terrible et plonge le pays dans une misère encore plus grande. Dans des régions de montagne comme le LangTang  et le Nuwakot toutes les maisons de village sont détruites car construites sur une base en pierres non cimentées, les réserves de nourriture des familles sont sous les décombres, les paysans ont très souvent perdu leurs récoltes recouvertes par des avalanches sans compter la perte de leurs  animaux.

Les Népalais sont terrorisés, ils vivent dans des tentes installées dans des espaces ouverts. Beaucoup ont  quitté Kathmandu pour s’installer au Sud du pays, à la frontière indienne et les habitants des zones de montagnes se sont souvent réfugiés à Kathmandu. Certains sont en proie à un désespoir sans limite, d’autres sont devenus fous ou en passe de l’être. 

Etant donné que le LangTang est une des 3 régions les plus touchées par ce séisme et que nous sommes implantés dans cette région depuis plus de 20 ans où nous avons réalisé de nombreux chantiers, financé plusieurs projets et parrainons des enfants.

A ce jour et grâce aux dons reçus, nous sommes en train de préparer l’envoi d’un convoi de nourriture  pour les villages de Timure, Khaidi, Ghate Khola, Thuman, Dhal Phédi, Mendogang, Tarsha et Deshagang pour une durée de 3/4 mois. Cet approvisionnement représente un budget d’au moins 75 000/80 000 euros pour environ 2450 personnes. Vous pourrez suivre sur notre site le déroulement de la distribution dès le mois prochain.

Nous aurons également de nouveaux enfants à parrainer car certaines familles qui pouvaient assumer la scolarisation de leurs enfants ne le pourront plus suite à la perte  de leurs habitations et de  leurs récoltes  dans le tremblement de terre.

Enfin, si nous pouvions bénéficier d’un transport gratuit jusqu’à Kathmandou, nous pourrions collecter des couvertures des brosses à dents, du dentifrice. S’il vous est possible de nous aider dans le domaine du transport, merci de nous contacter ».

  • Keta Keti Népal 

Une pénurie d'aliments vitaminés affecte la santé des enfants Népalais. Nous avons donné à Bhim notre accord afin qu'il  organise des distributions de barres céréales pour un montant de 189 020 roupies népalaises, soit 1764 €.

Montant total des aides au 22 mai en roupies népalaises: 2 143 620, soit 20 000  €.

Nous entamons la 2ème phase de notre intervention "séisme": les dernières informations concernant les orphelinats et les écoles laissent présager des réparations ou reconstructions dont le coût dépasserait le budget actuel et à venir de l'association. Nous affectons les dons restants et à venir, en priorité, au relogement des enfants de Shree Mukti. A notre grand regret, nous ne  pouvons entreprendre de suite les travaux nécessaires en raison de  conditions très difficiles  au Népal. Une expertise de l'immeuble devrait être effectuée dans les prochains jours. 

 

Plusieurs associations du Collectif organisent des événements  au mois de juin afin de récolter des fonds  au profit des népalais :

 

Les 6 et 7 juin : portes-ouvertes organisées par AFPN au Jardin de Valentin à Offendorf. + d’infos ici

Le 14 juin 2015 à 17h, concert organisé par Keta Keti Népal. A l’église Saint-Barthélémy de Mulhouse. + d’infos ici :

, , , , , , , ,