Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Malakoff Médéric soutient l’Institut Curie contre le mélanome de l’uvée

Malakoff Médéric soutient l’Institut Curie contre le mélanome de l’uvée
L’une des ambitions premières de Malakoff Médéric est de faciliter l’accès aux meilleurs soins, à une meilleure prise en charge, à l’égalité de traitement, quelles que soient les conditions ou les situations géographiques. C’est pourquoi le groupe s’engage aux côtés de l’Institut Curie pour la mise en place d’un réseau national de prise en charge du mélanome de l’uvée (cancer ophtalmique). Le réseau, baptisé Melachonat associe 8 structures partenaires à travers la France pour lutter contre les inégalités.


L’institut Curie et la recherche contre le mélanome de l’uvée

L’Institut Curie rassemble le premier centre de recherche français en cancérologie et un ensemble hospitalier de référence pour le traitement des tumeurs pédiatriques, de l’œil et du cancer du sein. Il remplit les missions de soins, de recherche et d’enseignement, missions qui se retrouvent dans le projet sur le mélanome de l’uvée avec le soutien de Malakoff Médéric. Ce mélanome est le cancer ophtalmique le plus répandu chez l’adulte mais également l’un des moins bien traités. « Ces tumeurs mettent en jeu le pronostic vital, mais également le pronostic visuel et esthétique. Leur prise en charge repose sur des compétences rares en chirurgie ophtalmologique, voire des traitements très spécifiques comme la protonthérapie », explique le Dr Laurence Desjardins, chirurgienne, chef du service d’ophtalmologie de l’Institut Curie et coordinatrice du réseau. L’outil principal du réseau est un site internet qui se compose d’un espace d’information accessible à tous et d’un espace professionnel sécurisé facilitant les échanges et le partage de données entre les différents spécialistes impliqués.

 

Les lacunes de la prise en charge du mélanome de l’uvée

Deux raisons majeures expliquent les lacunes de prise en charge du mélanome de l’uvée : le diagnostic tardif et les difficultés d’accès aux rares centres qui dispensent un traitement adéquat. En effet, seuls deux centres français assurent le traitement par protonthérapie préconisé pour cette pathologie : l’Institut Curie et le Centre Antoine Lacassagne à Nice. L’Institut Curie, fort de son expérience et des compétences qu’il possède face à ce cancer (300 nouveaux patients atteints du mélanome de l’uvée sont pris en charge chaque année), souhaite mettre en place un réseau sur tout le territoire pour un meilleur diagnostic et un accès plus large au traitement.

Ce réseau mettra en relation des professionnels de centres hospitaliers universitaires, de centres de lutte contre le cancer, mais également des cabinets d’ophtalmologie afin d’offrir une couverture optimale du territoire. Les échanges seront facilités grâce à un site dédié, www.melachonat.org, qui permettra aux patients d’avoir accès à des informations sur le mélanome de l’uvée et aux professionnels d’échanger via un espace sécurisé.

 

L’engagement de Malakoff Médéric pour l’égalité d’accès aux meilleurs soins

La désertification médicale limite la prise en charge de ce type de pathologies. Dans son souci de permettre l’égalité d’accès aux soins, Malakoff Médéric s’associe à l’Institut Curie et soutient son projet qui facilitera le partage et la mutualisation à l’échelle nationale de l’expertise médicale et des techniques de pointe développées pour le traitement du mélanome du l’uvée. Porteur de projet et mécène nourrissent l’ambition de rendre ce modèle adaptable à d’autres types de pathologies qui rencontrent les mêmes difficultés de prise en charge sur le territoire.

« Ce projet ambitieux illustre une préoccupation majeure de Malakoff Médéric : favoriser l’accès du plus grand nombre à des soins de qualité » précise Hugues du Jeu, directeur général adjoint. « Inscrit dans la durée, notre partenariat avec l’Institut Curie vise aussi à favoriser l’émergence de traitements innovants et améliorer l’accompagnement des patients. »

 

Malakoff Médéric s'est engagé depuis plusieurs années dans la recherche contre le cancer aux côtés de l’Institut Curie

Le groupe participe au projet Shiva, un programme de recherche clinique sur les thérapies ciblées contre le cancer et finance une expérimentation sur la filière Cancer du sein pour ses ressortissants. Ce test de personnalisation des traitements a pour objet de supprimer les chimiothérapies «inutiles », de diminuer la durée du séjour d’hospitalisation, de modifier les conditions de suivi post-traitement, de réduire la durée de l’arrêt de travail …

 

Crédit photo 

, , ,