[AUTOMOBILE] En route vers une une mobilité solidaire avec les Autos du Coeur !

[AUTOMOBILE] En route vers une une mobilité solidaire avec les Autos du Coeur !
« J’ai décidé de recycler les voitures d’occasion pour les donner aux plus démunis », déclare Jacques Beaugé, retraité de l’industrie automobile, président des Autos du Coeur.


Jacques Beaugé constate durant sa carrière un gaspillage des véhicules au sein de l'industrie automobile. Les conséquences induites affectent notamment le secteur de l'emploi. À l'origine de ce constat, les concessionnaires, qui dans l’idée d’assainir le marché, envoient des quantités faramineuses de véhicules invendus et souvent en parfait état de marche à la casse. De nos jours, on compte 1,6 millions de véhicules détruits chaque année en France.

 

Un concept similaire aux restos du cœur + un domaine de spécialisation, l'automobile = les Autos du cœur

C'est en partant de ce constat que Jacques Beaugé souhaite remédier à la situation pour venir en aide aux personnes en grande difficulté. Pour se faire, il crée en 2005 les Autos du cœur. Cette association a pour mission de lever le frein à la mobilité. En s'engageant dans cette direction, l'association fonctionne sur le principe du recyclage de véhicules en bon état dont les propriétaires ne veulent plus. Ces véhicules sont contrôlés, réparés si nécéssaire par des garages puis redistribués par la suite aux personnes en grande difficulté après la constitution d'un dossier sur leur site. Cette association reconnue d'intérêt général permet de rendre service à toutes les parties prenantes. 

 

Mobilité et réinsertion professionnelle

La mobilité est une arme redoutable pour le retour à l'emploi. Les chômeurs sont souvent contraints d'accepter de nos jours des emplois leur demandant un temps de parcours de plus en plus long. Dans ces conditions, la possession d'un véhicule est nécessaire. Symbole d'autonomie et d'indépendance, la possession d'un véhicule peut être déterminante et faire la différence lors d'un entretien d'embauche. Pour les plus démunis, ce manque de mobilité est handicapant et source d'inégalités. Avec cet accès à la mobilité, les Autos du cœur donne les clés à ces personnes de pouvoir plus facilement accepter un emploi, le conserver et ainsi de pouvoir redémarrer dans la vie !

 

, , , ,