Des œuvres d’Orsay restaurées grâce au mécénat du Crédit Agricole Île-de-France

Des œuvres d’Orsay restaurées grâce au mécénat du Crédit Agricole Île-de-France
Les Femmes gauloises : épisode de l’invasion romaine d’Auguste Glaize, Le Remords de Louis Baader et la Charge de l’artillerie de la garde impériale à Traktir en Crimée le 16 août 1855 d’Adolf Schreyer vont toutes les trois êtres restaurées sous l’œil des visiteurs, en plein cœur de l’espace d’exposition du musée d’Orsay.


Crédit Agricole Île de France Mécénat est le fonds destiné aux actions de mécénat de l’antenne régionale de la célèbre banque. Après des actions auprès de structures axées sur la recherche médicale et le soutien à divers établissement culturels, le fonds à décidé de soutenir le Musée d’Orsay pour la restauration de trois grands formats. Ces derniers, en mauvais état, n’étaient pas montrés au public et le seront désormais tout le temps de leur restauration avant d’être exposés.

La visibilité de la restauration permet de donner au public un nouveau rapport à l’œuvre en observant en direct le travail des restaurateurs et l’importance des travaux de conservation de telles œuvres. En parallèle de la restauration, différents évènements et parcours de médiation sont mis en place afin de permettre aux étudiants de rencontrer les restaurateurs, une nocturne spéciale aura lieu ainsi qu’une soirée évènementielle réservée au 18/25. 

Le Musée d’Orsay et le Crédit Agricole Île-de-France prennent donc un grand intérêt à la restauration de ces œuvres, tant sur le plan patrimonial que pédagogique. La restauration de ces trois tableaux permet au musée de faire découvrir aux jeunes l’envers du décor, de leur faire voir au delà des toiles qui leur sont présentées et, pourquoi pas, de faire naître des vocations.

 

Source

 

Crédit photo

, , , , , ,