[RADIO] BFM Business : SOS Enfants Sans Frontières et ses entreprises mécènes

[RADIO] BFM Business : SOS Enfants Sans Frontières et ses entreprises mécènes
Didier Meillerand reçoit dans l’émission À But Non Lucratif (BFM Business Radio – 27 mars 2016) quatre acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS). Cette semaine les actions menées par l'association SOS Enfants Sans Frontières et le mécénat pour secourir les enfants les plus démunis tout en facilitant leurs accès à l'éducation. Avec Joëlle Sicamois, déléguée générale de SOS Enfants Sans Frontières, Bruno Derville, président des senioriales pour le groupe Pierre & Vacances, président de SOS Enfants Sans Frontières, Christophe Fauré, président directeur général de Salesfactory et Marie-Laure Lalaonirina, bénéficiaire du soutien de SOS Enfants Sans Frontières.


SOS Enfants Sans Frontières est une association qui agit pour une meilleure éducation des enfants un peu partout dans le monde ? Créée en 1974 elle a une approche globale du sujet en tenant compte de l’environnement et des conditions de vie de l’enfant et en agissant pour les influencer positivement. SOS Enfants Sans Frontières organise des parrainages d’enfants et met en place des partenariats avec des écoles dans des pays comme Haïti (60% des actions), le Vietnam, le Liban ou encore Madagascar : depuis sa création l’association a pu accompagner 30 000 bénéficiaires.

Sur place SOS Enfants Sans Frontières soutient des structures locales comme l’association de Marie-Laure Lalaonirina qui à Madagascar aide les enfants des rues et organise l’hébergement de 200 enfants. L’association, qui peut compter sur un budget de 62 000 euros (dont 25 000 provenant de SOS Enfants Sans Frontières), accompagne également la scolarité des enfants.

Le budget de SOS Enfants Sans Frontières lui est de 1,6 millions d’euros, financé essentiellement par des fonds privés -  53% des financements proviennent des parrainages. L’association touche également des subventions publiques de l’Etat français, de l’Europe et de l’AFD (Agence Française de Développement). Joëlle Sicamois précise que les partenariats dans la durée sont les plus efficaces car ils permettent de mieux se connaître et d’aller plus loin. Parfois le mécénat est fléché et permet donc de financer des projets précis, mais ce n’est pas une règle.

Bruno Derville est président des Sénioriales une filiale du groupe Pierre et Vacances : il est également président du club des mécènes de l’immobilier qui soutient l’association SOS Enfants Sans Frontières. Ce club des mécènes a déjà soutenu à hauteur de 45 000 euros de nombreux projets depuis 2014 et réunit 20 entreprises. Brunon Derville a d’abord été parrain d’un enfant aidé par l’association, appréciant le principe d’intervention durable, tout au long de la scolarité de l’enfant. Son action de mécène est une rencontre entre une démarche personnelle et la politique RSE. Il confirme : « l’entreprise doit être mécène ».

Les Sénioriales ont également emmené des prestataires dans l’aventure. Salesfactory, dont le chiffre d’affaires est de 5 millions d’euros, est mécène de l’association. Comme dans le cas de Bruno Derville c’est au départ une démarche personnelle, prolongée par un partage avec les collaborateurs de son entreprise : « un partenariat se construit en marchant ». Aujourd’hui Salesfactory soutient SOS Enfants Sans Frontières par le biais du mécénat de compétences et incite ses clients à s’engager, notamment pour du don de matériel. Christophe Fauré, directeur général de Salesfactory, apprécie que l’association transmette un reporting et que ses activités soient transparentes. Il estime qu’une telle action de mécénat est une plus-value pour l’entreprise et que c’est un sujet fédérateur pour ses équipes, qui comporte un sentiment d’utilité très fort.

Bruno Derville abonde dans ce sens en soulignant qu’il incite les entreprises du club de mécènes à valoriser les actions des associations soutenues, par exemple sur leurs cartes de vœux. « Ce ne sont pas les projets qui manquent ce sont toujours les fonds », d’où l’importance de la communication et de l’appel aux dons. Christophe Fauré conlut « le mécénat ce ne sont que des bonnes surprises ! »

 

Rubrique « Actualité du non-profit » : retrouvez toutes les actualités de l'intérêt général, du mécénat, des associations et de la philanthropie sur carenews.com. Des informations à faire passer ? Postez vos contenus sur le portail participatif carenews.com ! Cette semaine les villes de Cannes et de Montreuil, l’association Les Concerts de Poche, le PMU et le Centre Pompidou, WaterAid et l’appli Qui Court Donne de Kinder au profit du Secours Populaire.

Rubrique « bénéfices du non-lucratif »: cette semaine Olivier Cueille de MicroDon nous parle du quartier durable de WWF à Lyon.

L'émission À but non lucratif est diffusée sur la radio BFM Business le dimanche à 14h. Vous pouvez retrouver le podcast des émissions sur la page À but non lucratif ainsi que sur son fil twitter @abutnonlucratif. Animée par Didier Meillerand À but non lucratif propose aux auditeurs la mise en lumière d’une initiative positive, solidaire, caritative ou humanitaire financée par une entreprise et portée par ses valeurs humaines ou de responsabilité sociale, dans le champ économique du Non Profit Business.

, , , , ,