Le fonds Adie invite les philanthropes à faire un don pour l'emploi

Le fonds Adie invite les philanthropes à faire un don pour l'emploi
Le fonds Adie lance un appel aux dons en vue de financer le Projet Banlieues 2016-2018. L’association spécialisée dans le microcrédit destinera tous les fonds récoltés à la création d’emplois et au soutien des micro-entreprises.


Une initiative visant à lutter contre le chômage

Le fonds Adie vient d’ouvrir sa période de collecte de fonds pour financer son nouveau Projet Banlieues 2016-2018, un programme en faveur de la création d’emplois et de la lutte contre le chômage. Adie invite tous les donateurs à se mobiliser afin d’aider les micro-entrepreneurs à concrétiser leur projet et faciliter l’insertion des travailleurs précaires dans le marché du travail : chômeurs, femmes, jeunes travailleurs, plus de 50 ans… L’association a besoin de récolter 1,5 million d’euros pour financer les services d’accompagnement gratuits qu’elle souhaite proposer. Catherine Monnier, déléguée générale du Fonds Adie, précise que les donateurs pourront « bénéficier des réductions fiscales, y compris la réduction de 75 % au titre de l’ISF ».

Objectif : 1 000 micro-entreprises en 3 ans

Fondée en 1989, Adie concentre ses actions sur les quartiers défavorisés. L’association ambitionne d’atteindre la barre des 1 000 micro-entreprises créées sur une période de 3 ans. Pour atteindre son objectif, elle dispose d’un réseau de 177 antennes réparties sur toute la France et prévoit l’ouverture de huit nouvelles structures, dont cinq mobiles. Elle soutient tout particulièrement les jeunes et les accompagne pendant leurs premiers pas. Ces initiatives sont essentielles à la redynamisation du tissu économique local. En 2015, le Fonds Adie a lancé quatre programmes spécifiques dans le cadre de son offre « Mécène pour l’emploi ». Les responsables de l’organisation espèrent que les donateurs répondront une nouvelle fois présent.

, , , , ,