[HUMANITAIRE] WWF France critique la consommation de 25 grandes entreprises

[HUMANITAIRE] WWF France critique la consommation de 25 grandes entreprises
Le bilan est tombé, ce jeudi dernier. WWF France a listé les 25 entreprises françaises les plus consommatrice de matière première et dont l'activité pourrait accroître la déforestation, ainsi que la sur-pêche.


"Si les entreprises leaders dans leur secteur ne bougent pas, rien ne changera en matière de lutte contre la déforestation et la surpêche notamment", explique Pascal Canfin directeur général de WWF France. Soja, poisson, huile de palme... tant de matières premières exploitées par des grands groupes. Ces entreprises françaises, friandes de ces matières premières joueraient un rôle majeur dans l'impact que cause l'exploitation de celles-ci. Une exploitation tout à fait néfaste pour l'environnement. Dans une ère où la préservation de la planète est un enjeu majeur, il est indispensable que chacun puisse faire des efforts pour l’amélioration de celle-ci. Au regard du bilan dressé, WWF invite très fortement toutes ces entreprises à innover sur ce sujet pour se tourner vers des techniques beaucoup plus respectueuses de notre biodiversité. Pour cela, l'ONG émet comme suggestions à ces entreprises de se tourner vers des fournisseurs dont les techniques sont reconnus comme étant « vertueuses » attestées et certifiées par des labels à des modes de production durable.

Chose qui commence à s'intégrer peu à peu dans l'ADN des entreprises. Par exemple, le groupe Carrefour commercialise déjà 50 produits sous sa marque certifiée sous le label Marine stewardship council. Parmi les 25 entreprises mises en cause : Carrefour, Auchan, Casino, Leclerc, Les Mousquetaires, Système U pour la grande distribution, Sodexo et Elior pour la restauration collective, Danone, Lactalis, Savencia, Avril, Tereos pour l'agro-alimentaire, Eiffage, Bouygues, Saint-Gobain, Vinci pour la construction, Michelin pour l'hévéa, etc.

 

Source

, , , , , ,