La Fondation de France dresse une carte de la philanthropie dans le pays

La Fondation de France dresse une carte de la philanthropie dans le pays
Si l’État permet aux particuliers de déduire leurs dons de leurs impôts à hauteur de 66 %, toutes les régions françaises ne sont pas égales en matière de philanthropie. Selon une récente étude de l'Observatoire de la Fondation de France, l'Alsace est le territoire le plus généreux.


Une propension au don variable en fonction des territoires

La philanthropie dans les territoires, la dernière étude de l'Observatoire de la Fondation de France, met en évidence la diversité de la géographie du don en France. On observe ainsi « une diagonale du don, de l’Alsace aux Pyrénées-Atlantiques, qui concentre les plus hautes proportions de donateurs, avec deux autres territoires à distinguer, la péninsule bretonne et les Alpes-Maritimes ». Sur la première marche du podium des territoires les plus généreux, l'Alsace se démarque avec 23,3 % de foyers donateurs (selon des chiffres de 2013). Vient ensuite la Franche-Comté avec 18,9 % et la région Rhône-Alpes avec 17,5 %. Globalement, le nord de la France est moins enclin au don. Dernière du classement, la Corse ne totalise que 10,2 % de ménages donateurs.

Tradition religieuse, grandes fortunes et dynamisme économique

Ces inégalités territoriales s'expliquent par des facteurs sociaux et culturels, et notamment par la religion. Les régions en tête du classement sont en effet marquées par une longue tradition de charité chrétienne, qui peut expliquer la tendance au don plus marquée de leurs habitants. On remarque également une surreprésentation des classes sociales favorisées, la présence de grandes fortunes et un important dynamisme économique dans les territoires les plus généreux. L'étude met en avant un don moyen annuel en France de 348€. Il faut cependant noter que l’Île de France, où le don moyen annuel atteint 653€, a été écartée pour calculer ce chiffre. Ceci afin de faire ressortir au plus juste les dynamiques et singularités territoriales en province.

Sources

 

, , , , , , , ,