[D'AILLEURS] L’intégration des autistes, un mouvement en vogue aux Etats-Unis

[D'AILLEURS] L’intégration des autistes, un mouvement en vogue aux Etats-Unis
Les adultes autistes ont de plus en plus leur place dans les entreprises américaines pour leurs compétences spécifiques, en particulier dans le domaine de l’informatique. L’attention aux détails qui les caractérise est une valeur ajoutée indéniable qu’apprécient les entrepreneurs.


Souvent incompris et en marge de la société, les personnes atteintes d’autisme attirent de plus en plus l'attention des entreprises américaines spécialisées dans les nouvelles technologies. Et pour cause, les autistes sont obsédés par les détails. Ce qui a longtemps été vu comme une anomalie est aujourd’hui considéré comme un atout professionnel. Pour cette raison, les sociétés comme Mindspark emploient des autistes en tant qu’analystes pour passer au crible des logiciels. La start-up californienne compte aujourd’hui parmi ses rangs 27 analystes autistes comme Corey Weiss, capables de voir « des choses que d’autres ne verraient pas ». Ces analystes particuliers gagnent plutôt bien leur vie, entre 35 000 et 50 000 dollars par an. « C'est un modèle parfait pour entraîner un changement social. Les entreprises peuvent vraiment réussir en faisant le bien », indique Chad Hahn, cofondateur de Mindspark. D’autres entreprises américaines telles que Liberty Mutual et Fox Networks ont déjà adopté ce modèle.

La neurodiversité, la clef du succès de la Silicon Valley

De l’autre côté de l’Atlantique, les sociétés pionnières dans les nouvelles technologies sont conscientes que la Silicon Valley s’est construite en grande partie grâce à la neurodiversité, et que les personnes « neuro-typiques » ont elles aussi un rôle à jouer dans la révolution digitale. L’an dernier, Microsoft avait montré la voie en lançant un programme pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes autistes qui possèdent des talents exceptionnels dans des domaines précis, notamment les sciences et la technologie.

, , , ,