[MERCREDI EN IMAGE] Pokémon Go pour aider les enfants autistes à se sociabiliser

[MERCREDI EN IMAGE] Pokémon Go pour aider les enfants autistes à se sociabiliser
Et si Pokémon Go aidait les autistes à mieux communiquer ? C'est le constat de plusieurs parents, qui ont pu observer des changements radicaux dans le comportement de leur enfant handicapé, induits par le jeu phare du moment.


Favoriser les échanges et casser la routine des enfants autistes

Que l'on soit fan du jeu ou excédé par l'omniprésence des monstres de poches, Pokémon Go ne laisse personne indifférent. Paradoxalement, cette application qui pousse les joueurs à se replier sur eux-mêmes, les yeux constamment rivés sur leur smartphone, pourrait avoir des bienfaits inattendus sur les enfants autistes. En témoigne l'histoire émouvante de Ralphie Koppelman. À partir du moment où il s'est mis à jouer, ce garçon autiste de 6 ans a commencé à échanger avec d'autres enfants et avec des adultes inconnus, les regardant même dans les yeux au passage. Il a également accepté de casser la routine dans laquelle il est constamment enfermé, en demandant à aller au parc le soir, pour chasser les pokémons. Du jamais vu pour sa maman.

Un avis mitigé du côté des spécialistes

De tels témoignages fleurissent actuellement sur internet, émanant de parents comme d'associations de lutte contre l'autisme. Lise Malézé, psychologue, n'est pas étonnée de cet effet bénéfique. Selon elle, le cadre prévisible et les tâches répétitives de Pokémon Go s'adaptent parfaitement au fonctionnement des enfants autistes. De plus, le jeu se pratiquant en extérieur, il pousse les enfants à sortir, à marcher plus et à fréquenter des lieux propices à la socialisation. Mais si Lise Malézé est plutôt enthousiaste, les pokémons ne font pas l'unanimité auprès de la communauté scientifique. Pour certains spécialistes, les enfants autistes pourraient s'intéresser au jeu uniquement pour pouvoir rester seul sur leur téléphone portable une fois dehors.

,