Le baromètre des solutions durables 2016

Le baromètre des solutions durables 2016
À l’occasion de son forum, Convergences publie son baromètre des solutions durables 2016, fruit d’un travail collectif avec 17 associations et organisations. Cette publication a pour vocation de sensibiliser le grand public et de promouvoir les Objectifs de Développement Durable (ODD).


En septembre 2015, les Nations-Unies et ses 196 délégations adoptaient 17 Objectifs de Développement Durable, avec pour ambition  d’endiguer les inégalités, les injustices et le changement climatique, d’ici 2030. L’enjeu est, aujourd’hui, de rapidement mettre en oeuvre les ODD, devenus de véritables projets politiques à l’échelle mondiale. “L’Agenda est universel”, tient à préciser David Nabarro, Conseiller spécial pour le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Quels sont les Objectifs de Développement Durable du baromètre des solutions durables 2016 ?

1) Pas de pauvreté

2) Faim “zéro”

5) Égalité entre les sexes

6) Eau propre et assainissement

7) Énergie propre et d’un coût abordable

10) Inégalités réduites

11) Villes et communautés durables

12) Consommation et production responsables

13) Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

Quels sont les enjeux pour la France ?

Contrairement aux Objectifs du Millénaire (OMD), les ODD s’appliquent à tous les pays, indépendamment de leur niveau de développement, de leurs statuts politiques et socio-économiques. Cependant les pays européens et notamment la France, portent une “responsabilité particulière” quant à la mise en place de ces objectifs, de par ses valeurs. La France doit ainsi assurer la sécurité alimentaire sur le territoire pour réduire les inégalités, développer une agriculture durable, etc. Pour ce faire, les ODD doivent rentrer dans les débats politiques français, mais également internationaux.

L’accès aux denrées alimentaires et le rôle prépondérant des villes semblent être au coeur de ce baromètre. Des exemples du monde entier montrent qu’il est possible de s’attaquer aux changements climatiques tout en répondant aux enjeux de la sécurité alimentaire et de l’emploi. Frank Bo, maire de Växjö, “ville la plus durable du monde” en Suède, rappelle “qu’il est important de noter que les dimensions économiques, sociales et écologiques sont intrinsèquement liées.”

 

Source

, ,