Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

BSF renforce l’accès des populations vulnérables à l’information et la culture

BSF renforce l’accès des populations vulnérables à l’information et la culture
Fondée en 2007, Bibliothèques sans Frontières (BSF) intervient dans plus d’une vingtaine de pays pour apporter l’éducation, la connaissance et la culture aux populations vulnérables qui en sont éloignées.


L’Ideas Box, une médiathèque en kit, facilement déployable aux quatre coins du monde.

Concept unique, l’Ideas Box de BSF est une médiathèque itinérante qui tient sur deux palettes et que l’on peut transporter et monter facilement, y compris dans les zones les plus difficiles d’accès. Autonome énergétiquement, l’Ideas Box se déplie en moins de 30 minutes, pour offrir un centre culturel de 100 m2. Adultes et enfants y trouvent des livres et e-books, des ordinateurs, des tablettes connectées à internet, un écran de cinéma et de multiples outils de créativité (arts plastiques, caméras HD, appareils photo …). « Ce qui est intéressant dans la Box, c’est qu’il y a plein de portes d’entrées différentes On y vient aussi bien pour accéder à des ressources pédagogiques ou écrire son CV que pour joindre par internet ses parents éloignés ou faire du théâtre. Elle attire donc une vraie mixité de public » explique Jérémy Lachal, directeur général de Bibliothèques sans Frontières.

Si le matériel est identique, le contenu des ressources d’une Ideas Box est adapté aux objectifs (renforcer l’éducation, fournir des ressources sur les droits fondamentaux, être outil de mobilisation communautaire…) que BSF définit pour chaque site, avec l’appui de partenaires locaux, formés à l’utilisation de la Box.

Distinguée en mars 2015 par le label présidentiel La France s’engage, qui récompense les projets d’utilité sociale, et dont Total est mécène, BSF a bénéficié d’un soutien financier pour se développer. L’ONG a pu ‘industrialiser’ la fabrication de la Box, en sortir une 2è version, plus légère et moins coûteuse, et financer les dispositifs technologiques et digitaux qu’elle contient.  « Nous sommes passés de 10 Ideas Box en 2015, à 60 en 2016 et 75 prévues pour début 2017 :  cela permet de mesurer à quel point la dotation nous a apporté ! L’Ideas Box est présente dans 11 pays, bientôt 15, ça va à toute vitesse ! » expose Jérémy Lachal.

Des situations de détresse humanitaire et des réfugiés vers les populations isolées géographiquement ou socialement

La première Ideas Box est née en 2014, au terme d’une année de recherche et de développement, en coordination avec le designer Philippe Starck et l’UNHCR (agence des nations Unies pour les réfugiés). Initialement conçue pour prendre en compte la dimension intellectuelle des populations en situation d’urgence humanitaire ou des réfugiés (au Moyen Orient, en Syrie, mais aussi route des migrants en Europe) et des populations les plus vulnérables (région des grands lacs en Afrique), elle fournit aussi un accès à l’information et la culture à celles isolées socialement et géographiquement (arborigènes en Australie…).

En France, une Ideas Box est présente auprès des réfugiés sur le camp de Grande-Synthe (avec la Croix-Rouge et Médecins du Monde) et à Paris, au centre d’accueil Jean Carré, avec l’appui d’Emmaüs.  Après différentes expérimentations, le projet est de la décliner auprès d’autres publics en grande précarité et de mettre à disposition son équipement culturel et éducatif de qualité dans les zones rurales ou les quartiers des politiques de la ville, avec un objectif d’éducation populaire.

http://www.bibliosansfrontieres.org/

, , , , , ,