[CHIFFRES] Le numérique, un outil au fort potentiel pour les associations

[CHIFFRES] Le numérique, un outil au fort potentiel pour les associations
Avec la collaboration de Recherche & Solidarité, le programme Solidatech publie son baromètre sur les utilisations du numérique dans le milieu associatif. Le rapport rendu public révèle que les associations ont su intégrer les nouvelles technologies dans leur activité. Cependant, plusieurs barrières sont encore à lever pour optimiser l’usage du numérique.


Trois associations sur quatre possèdent leur site Internet

Les organisations privées et publiques ont tout intérêt à prendre le train du numérique pour améliorer leur visibilité, leur productivité et leur notoriété. Les associations peuvent elles aussi tirer leur épingle du jeu et elles en sont conscientes. D’après le baromètre réalisé par le programme de solidarité numérique Solidatech avec la coopération de Recherche & Solidarité, 73% des associations disposent d’un site Internet et 62% utilisent régulièrement les réseaux sociaux pour faire connaître leur activité. Le travail collaboratif a le vent en poupe depuis quelques années. Près d’une association sur deux (43%) a adhéré à cette nouvelle forme de travail en 2016, deux fois plus qu’en 2013 (22%). Enfin, 13% des associations utilisent Internet pour collecter des dons.

Des obstacles à surmonter

Malgré l’engouement grandissant des associations pour les nouvelles technologies, des progrès restent à faire pour encourager le milieu associatif à prendre définitivement le virage du numérique. Une association sur deux reconnaît qu’elle ne possède pas les compétences nécessaires pour maîtriser ces nouveaux outils. Le manque de ressources financières (42%), la nécessité de se former (33%) et d’être conseillé par un expert (22%) sont les autres freins cités par les associations interrogées.

, , , ,