Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

LA FONDATION RTE SOUTIENT 12 NOUVEAUX PROJETS !

LA FONDATION RTE SOUTIENT 12 NOUVEAUX PROJETS !
Le 6 décembre a eu lieu le dernier comité exécutif de l’année 2016. A cette occasion, 12 nouveaux projets ont été soutenus pour un montant global de 343 600 euros.


Dans le Pas-de-Calais, l’association de préfiguration de la « Fondation de la Chartreuse de Neuville » développe, dans le cadre de la restauration du plus grand monastère chartreux de France, un parcours de formation visant à lutter contre l’illettrisme.

 

A quelques kilomètres de là, dans l’Oise, l’association « Arche Oise » diversifie les activités de son ESAT en renforçant et développant son activité agricole​ de manière à améliorer et pérenniser l’insertion sociale et professionnelle des travailleurs handicapés que celui-ci accueille.

 

Dans l’Essonne, à Avrainville, l’association « Paris Cocagne » développe, au sein de l’Atelier Chantier d'Insertion créé à cet effet, Fleurs de Cocagne, une nouvelle activité de production/vente de fleurs biologiques pour favoriser l’insertion des femmes en difficulté.

 

Plus à l’Est, dans l’Aube, l’association « Chlorophylle » se lance dans la réhabilitation du potager historique du château de la Motte-Tilly, en y implantant un nouvel atelier chantier d’insertion.

 

Sur le territoire du Revermont, dans l’Ain, l’association « MRJC » expérimente un nouveau concept : la Fabrique du monde rural, un lieu atypique qui offre aux jeunes les moyens de prendre en mains le développement et l’animation de leur territoire et de contribuer, ce faisant, à leur propre intégration socio-économique.

 

Dans le Puy-de-Dôme, l’association « Livradois Monts du Forez » dote de nouveaux moyens la Jasserie du Coq Noir, une estive, ou ferme caractéristique de cette montagne, dont les activités touristiques, culturelles et artistiques constituent un moteur pour l'animation économique et sociale de ce territoire.

 

Dans la Drôme, à Tain-l’Hermitage, l’association « La Teppe » réorganise les espaces de travail de son ESAT (Établissement et Service d'Aide par le Travail), en y créant notamment un espace dédié au conditionnement agro-alimentaire et pharmaceutique pour mieux répondre aux besoins des travailleurs handicapés tout en satisfaisant ceux des acteurs économiques du territoire.

 

Plus au Sud, à Nyons, l’association « Dissidences » se lance dans la création d’un tiers-lieu dont l'objectif est de bénéficier aux diverses composantes de la population des Baronnies provençales tout en développant le dynamisme économique et l’attractivité de ce territoire.​

 

Dans l’Aude, à Lespinassière, l’« Organisme de gestion de la Ferme du Pech » souhaite créer une structure d’accueil innovante pour les détenus en fin de peine grâce à un atelier chantier d’insertion agro-touristique associant la population.

 

Dans le Tarn, à Loupiac, l’association « Equi’latéral » développe une offre d’équicie qui s’adresse aux personnes en souffrance, en situation de handicap physique ou psychique, comme aux habitants de la région et aux touristes de passage grâce à des séances pratiquant la mixité des publics.

 

Plus au Nord, dans la Creuse, l’association « Télé Millevaches » propose aux jeunes du plateau de Millevaches de s'ouvrir à de nouvelles perspectives professionnelles ou de formation grâce à la découverte des métiers de l’audiovisuel et à la pratique des médias.

 

Enfin, en Loire-Atlantique, sur le territoire du pays d’Ancenis, l’association « Erdre et Loire Initiatives » contribue à la création d'une filière d’éco-construction selon le Process Paille Passif grâce à la fabrication en atelier d'insertion de caissons de bois isolés avec des bottes de paille, travail adapté aux femmes.

 

Au total, 37 projets contribuant au développement économique, social et solidaire des campagnes françaises ont été soutenus par La Fondation RTE en 2016 pour un montant global de 816 736 euros.

 

, , , ,