Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

CAMELEON participe aux 4 ème Assises Nationales contre les violences sexuelles

CAMELEON participe aux 4 ème Assises Nationales contre les violences sexuelles
En France, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 6 ont été victimes de violences sexuelles dans leur vie. Souvent cela se produit plusieurs fois, et il y a fréquemment plusieurs agresseurs, hommes et femmes confondus. Cela représente 13 Millions de Français !


Le 9 et 10 janvier dernier, au cœur de Paris, a eu lieu les 4ème Assises Nationales sur les violences sexuelles.

Le programme était rythmé par de multiples conférences, interventions et ateliers autour de ce thème. L’association CAMELEON y était représentée par Laurence Ligier, fondatrice et directrice, afin de parler des actions que STOP AUX VIOLENCES SEXUELLES ont mené aux Philippines en novembre 2016 (un article reviendra prochainement sur cette importante et intéressante mission).

Ces assises avaient pour but de mettre en lumière le danger que représente un délai de prescription (10 ans) aussi court. Hier, le projet de loi visant le rallongement du délai de prescription ou l’imprescriptibilité des agressions sur mineurs a été rejeté par l’Assemblée Nationale. Le projet est donc reparti au Sénat et sera revoté dans 1 mois en France.

La prescription est de 20 ans après la majorité pour les viols commis sur mineurs, et de 20 ans pour les délits sexuels aggravés commis sur des mineurs (mineurs de moins de 15 ans, par ascendant, par personne ayant autorité, en réunion, etc.). Les victimes de violences sexuelles dans l’enfance ont besoin de beaucoup de temps pour être en capacité de parler et de porter plainte, souvent bien plus que ce que les délais de prescription accordent. Ces délais sont trop courts et ils privent de nombreuses victimes de leur droit de porter plainte et d’accéder à la justice.

« Pour la majorité des députés, ce qui est fait pour les mineurs est en selon eux, je cite: « largement suffisant » et « l’amnésie post-traumatique n’est pas prouvée » … nous avons du chemin à parcourir!!!
En France comme aux Philippines, continuons de nous battre pour nos enfants et pour toutes les victimes condamnées au silence….  » estime Laurence Ligier

>> Retrouvez le programme des Assises Nationales ici

, , , , , , ,