Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Réinsertion par la culture, 5 projets mis en place en prison

Réinsertion par la culture, 5 projets mis en place en prison
Si la réinsertion est au cœur de la politique pénale et si ses actions en prison se développent chaque année, on parle encore davantage d’insertion professionnelle et sociale que d’insertion culturelle. Or de nombreuses actions sont proposées autour de la culture en détention. Lecture, écriture, théâtre, arts visuels, pratique artistique, patrimoine, musique, panorama non exhaustif des initiatives qui accompagnent le parcours de réinsertion des personnes détenues dans le domaine culturel.


L’accès à la culture, un élément du parcours d’insertion des personnes détenues
Les services pénitentiaires d'insertion et de probation (SPIP), en lien avec les structures culturelles des villes et des départements et avec le soutien des services déconcentrés du ministère de la Culture et de la Communication, pilotent une programmation d’activités en détention (arts plastiques, musique, atelier d’écriture, théâtre,…). Le ministère de la justice présente des exemples de ce qui peut être mis en place avec différents partenaires associatifs acteurs du monde culturel et les collectivités : lecture, ateliers d’écriture et animation des bibliothèques, projets audiovisuels soutenus notamment par la fondation M6, théâtre et spectacles vivants, sensibilisation au patrimoine et à l’art dans le cadre de partenariats avec des musées.

Collecter des livres pour alimenter les bibliothèques des prisons

Fondée en 2013 par le réalisateur François Picard l’association Sauvons les livres a pour objectif de collecter des livres destinés à être jetés et de leur donner une seconde vie. "Journaliste pendant plus de dix ans, j'ai constaté que des dizaines de livres étaient jetés chaque semaine. Outre le gâchis écologique, j'avais aussi le sentiment d'un gaspillage intellectuel terrible. Quelques années sont passées et au cours de mes voyages, j'ai rencontré des petits libraires envahis par les ouvrages anglophones, qui cherchaient des livres en français pour leurs clients. C'est ainsi qu'est née l'idée de créer "Sauvons les livres" !"

Deux médias animés et réalisés par les personnes détenues pour les personnes détenues

Delphine Bargeton commencé par animer un atelier vidéo à la prison de Fresnes puis elle a créé une chaîne de télé interne, TV Fresnes. « Beaucoup de détenus maîtrisent mal le français, encore plus à l’écrit qu’à l’oral. Or les informations dont ils ont besoin circulent sous forme de brochures, ou alors de rumeurs, souvent exagérées. Les programmes télé permettent donc d’informer les détenus, de manière simple et pédagogique. Avec des explications orales, des petites animations, le message est plus facilement compréhensible. » Retrouvez l’intégralité de son post sur le blog Le Plus du Nouvel Observateur.

Le journal Citad’elles a été créé en 2012 et vient de publier son 12ème numéro. Au départ conçu par les détenues du Centre Pénitentiaire des Femmes de Rennes pour leurs coreligionnaires, c’est aujourd’hui une revue à part entière, comme il en existe dans tous les kiosques. Petite différence, il est gratuit, et depuis peu diffusé en dehors de la prison de Rennes grâce à internet. Citad’elles est un projet mené conjointement par l’association rennaise Les Etablissements Bollec et La Ligue de L’Enseignement d’Ile et Vilaine. La journal féminin – tel qu’il se définit lui-même – est soutenu activement par la Fondation Elle, mais également par la fondation M6, la fondation la Poste, la fondation RAJA Danièle Marcovici ou encore la fondation Agir sa Vie. Lire le journal Citad’elles.

Rompre l’isolement par la pratique culturelle et artistique

Résonance culture promeut et développe des actions culturelles et artistiques en direction des publics prioritaires (personnes sous main de justice, bénéficiaires de minima sociaux). On retrouve sur son site de nombreuses interviews de porteurs de projets à destination notamment des personnes détenus, sur la thématique image et prison et sur patrimoine et prison.

Théâtre Instant Présent est une association de promotion de la pratique théâtrale pour tous, amateurs et professionnels, mais surtout pour les personnes les plus éloignées des institutions culturelles. Instant Présent propose notamment des spectacles avec des personnes en situation de handicap, d’exclusion ou d’enfermement.

 

Crédit image article Ouest France Culture en prison vecteur d’insertion

, , , , , , ,