[ÉCLAIRAGE] ESS : une étude pour repenser la mesure d'impact social

[ÉCLAIRAGE] ESS : une étude pour repenser la mesure d'impact social
La Fonda, l'Avise et le Labo de l'ESS lancent une étude sur la mesure de l'impact social. L'objectif ? Imaginer de nouvelles façons d'évaluer la portée des initiatives sociales, pour aider les porteurs de projets à convaincre les organismes de financement.


Approcher la mesure d'impact social d'une façon différente

Lors de l'évaluation d'initiatives à finalité sociale, les acteurs de financement, qu'ils soient publics ou privés, demandent bien souvent aux porteurs de démontrer la rentabilité de leurs projets, ou les coûts évités par ceux-ci. Selon plusieurs experts, cette monétisation de l'impact social a comme effet négatif de restreindre les possibilités d'innovation sociale. Mais s'ils préconisent une approche différente de l'évaluation des projets, aucun d'entre eux n'a pour l'instant proposé de nouvelle méthode. C'est pourqui la Fonda, l'Avise et le Labo de l'ESS ont décidé de lancer une étude sur la mesure d'impact social, dans le but d'ouvrir de nouvelles perspectives dans ce domaine.

 

Une étude en trois phases, de janvier 2017 à juin 2018

L'étude de la Fonda, l'Avise et le Labo de l'ESS se déroulera en 3 phases, étalées entre janvier 2017 et juin 2018.

Phase 1 (janvier à septembre 2017) : analyse des pratiques de mesure d'impact social actuelles, et détermination de leurs avantages et de leurs limites.

Phase 2 (octobre 2017 à février 2018) : présentation aux acteurs de l'ESS des nouvelles formes de création de valeur sociale et cartographie des domaines d'innovation pour la mesure d'impact social.

Phase 3 (février à juin 2018) : construction de modèles-types de mesure d'impact social novateurs et réflexion sur leur mode d'utilisation par les acteurs de l'ESS, à travers des ateliers.

, , ,