Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Pourquoi j’ai choisi le BADGE en Management Associatif Adéma Mines ParisTech

Pourquoi j’ai choisi le BADGE en Management Associatif Adéma Mines ParisTech
Dans l'imaginaire collectif travailler dans le monde associatif c'est être engagé, bénévole, volontaire ; c'est donner du temps, de l'argent ou des objets, rendre service, être généreux, solidaire. Travailler alors ne veut pas dire être salarié, ou avoir une action professionnelle, c'est s'occuper, avoir un passetemps, un hobby. Pourtant au sein des associations, quelle que soit leur taille, de nombreuses personnes travaillent "pour de vrai", comme des pros. Que ces personnes soient des salariés ou des bénévoles, elles accomplissent des missions très précises pour remplir différents objectifs sociaux. Pour cela il faut des compétences, en marketing, en management, en communication, en ressources humaines, il faut également une formation adaptée. On ne manage pas une équipe mixte composée de bénévoles et de salariés comme dans une entreprise, on ne dépend pas des mêmes réglementations, on ne communique pas de la même façon. L'Adéma (association pour le développement du management associatif) propose depuis plusieurs années une formation complète et sur mesure à toutes les personnes déjà en poste, en recherche d'emploi ou en reconversion qui souhaitent monter en compétences et travailler dans une organisation sans but lucratif. Sophie Dacbert de l'UNAFAM, raconte pourquoi elle a suivi cette formation.


En transition professionnelle depuis quelques mois, j’avais suivi plusieurs formations techniques dans le domaine de la communication digitale et cherchais un environnement professionnel qui valorise ma polyvalence et ma créativité et qui me permette de remettre du sens dans mon travail. Le secteur associatif m’attirait, j’étais déjà depuis 2 ans, bénévole engagée dans une association sportive. Mes contacts réseaux m’ont permis de rencontrer plusieurs professionnels du secteur qui m’ont aidé à mûrir mon projet. On m’avait parlé du BADGE en Management Associatif comme d’une formation complète et professionnelle, je me suis d’abord inscrite à un module de 3 jours via une formule « découverte », j’étais convaincu dès la fin de la première journée que c’était la formation que je cherchais. J’ai déposé mon dossier d’admission et très vite intégré les modules suivants. Les cours sont tous dispensés par de grands professionnels du secteur, c’est un atout majeur pour l’appréhender concrètement et finement. La formation est structurante et permet d’acquérir les bons outils et savoir-faire.

J’ai choisi de compléter la théorie par une mission dans une association en tant que salariée, ce qui me permet d’aborder très concrètement différents champs du management associatif et de développer de bonnes pratiques. Ce parcours théorique et pratique m’est aussi très utile dans l’élaboration de mon mémoire et dans mon travail sur les travaux pratiques à réaliser dans le cadre du BADGE.

(Sophie Dacbert est coordinatrice des formations des aidants à l’Unafam)

, , , , ,