[SÉNIORS] Un EHPAD devient fondation d’utilité publique

[SÉNIORS] Un EHPAD devient fondation d’utilité publique
L’Association et EHPAD René et Lucile Schmitt vient d’obtenir le statut de fondation d’utilité publique. Cette reconnaissance a été possible grâce au soutien de FIDAL, un cabinet de conseil composé d’avocats d’affaires.




Une première en France

Depuis le 20 mars 2017, l’Association et EHPAD René et Lucile Schmitt est officiellement une fondation d’utilité publique. C’est la première fois qu’une association et un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes bénéficient de ce statut dans l’Hexagone. Ce nouveau statut vient récompenser le travail de l’ancien député-maire de Cherbourg et de son épouse depuis la création de leur organisation en 1972. Depuis près de 50 ans, l’association René et Lucile Schmitt œuvre pour la qualité de vie des personnes âgées en les accueillant au sein d’une résidence qui répond à leurs besoins spécifiques. S’appuyant sur une cinquantaine de professionnels, l’établissement implanté en Normandie a généré un chiffre d’affaires de plus de trois millions d’euros en 2016.

Le grand soutien de FIDAL

Cette grande première a été rendue possible grâce à l’expertise de FIDAL, le premier cabinet d’avocats d’affaires de France. L’association a bénéficié des conseils de l’équipe « Fondations, Mécénat & Entreprises » de FIDAL composé de quatre avocats spécialisés dans ce type de démarche : Stéphane Couchoux (coordinateur de la mission en charge des relations avec le Ministère de l’Intérieur), Laurent Drillet (droit des sociétés), Julie Labedan (droit des sociétés) et Stéphane Godlewski (stratégie de mécénat). L’association René et Lucile Schmitt montre ainsi la voie à suivre au secteur associatif dans l’obtention du statut de fondation d’utilité publique, une obtention contemplée par la Loi ESS du 31 juillet 2014.

, , , , , ,