Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[LU] L’arrondi sur le salaire, le don du futur !

[LU] L’arrondi sur le salaire, le don du futur !
Dans son article "30 avril 2021 : 34 % des entreprises pratiquent désormais l’arrondi du salaire solidaire", Alexandre Mars se projette en 2021, et salue la pratique de l’arrondi du salaire solidaire qui s’est répandu en France. Entrepreneur social et président-fondateur de la Fondation Epic, Alexandre Mars prône dans cet article cette méthode de micro-don solidaire.


Nous sommes en 2021 : L’arrondi du salaire a conquis un tiers des entreprises

       

Dans le futur proche d’Alexandre Mars, plus d’un tiers, à savoir 34 % des entreprises en France ont mis en place l’arrondi du salaire solidaire. Le principe est simple. Le salaire net des employés est arrondi de manière à récupérer quelques centimes qui seront reversés au profit de l’intérêt général. L’entreprise en question emploiera cet argent à aider les chômeurs à retrouver du travail. Si les prélèvements sont indolores pour les employés, ces micro-dons, une fois accumulés, feraient une vraie différence pour les associations et autres entreprises sociales en quête de financement. Aujourd’hui, 252 entreprises se sont engagées auprès de microDon pour proposer l’arrondi sur le salaire à ses employés. Le système a déjà permis en 2016 de récolter 1 780 000 euros au profit d’associations.

 

La société de 2021, une soif de solidarité et un esprit collectif 

 

L‘arrondi du salaire solidaire n’a pas séduit que les entreprises, mais aussi les 8 millions de Français, qui ont choisi de participer et donnent en moyenne 61 centimes tous les mois. Un succès qui aurait même poussé le ministre de l’Économie à appliquer la pratique au sein de la fonction publique. Des initiatives similaires sont aussi devenues populaires comme le micro-don lors du passage en caisse, ou un petit pourcentage du profit de grandes société reversées automatiquement au profit de projets solidaires.

 

Alexandre Mars : un défi à relever

 

En dressant le bilan 2021 de l’arrondi du salaire solidaire, Alexandre Mars tente de démontrer qu’en l’espace de 4 ans, changer le paysage économique de la France peut changer pour le mieux en favorisant l’économie sociale et solidaire. Ces pratiques de micro-dons existent déjà, mais plus de gens participent, et plus l’impact sera fort.

, , , , , , , ,