Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Handicap : aider les aidants

Handicap : aider les aidants
De nombreuses personnes en situation de handicap n’ont pas ou peu accès aux structures spécialisées. C’est alors à la famille et aux proches de prendre le relai. Parce que cette responsabilité peut s’avérer difficile à vivre, les jeunes de l’association Unis-Cité se portent volontaires pour leur organiser quelques heures de répit hebdomadaires.


Service civique - les jeunes s’engagent pour le vivre ensemble

Depuis 1994, Unis-Cité propose aux 16-25 ans, quel que soit leur origine sociale et culturelle, de consacrer un moment de leur vie à des missions de solidarité. Initié en 2011, son programme « Famille en Harmonie » mobilise 280 jeunes dans 23 villes françaises autour des familles confrontées au handicap. Et plus particulièrement à celles dont l’enfant, l’adolescent ou le proche d’âge adulte reste entre 50 et 100% de son temps chez lui, faute de pouvoir être accueilli dans une structure.

Chaque semaine, pendant huit mois, les volontaires d’Unis-Cité rendent visite par binôme au membre de la famille en situation de handicap. Pendant deux heures, gratuitement, ils proposent des activités, soit à domicile, soit à l’extérieur. « Cela peut être un atelier de cuisine, des activités manuelles, aller manger une glace, boire un café, sortir en famille au marché, à la piscine ou au cinéma », explique Isabelle Prats, directrice de la communication d’Unis-Cité.

Réintroduire de la convivialité et des moments de répit

Au fur et à mesure des semaines, la confiance s’installe et les liens se tissent. Les enfants s’ouvrent à de nouveaux visages, les adolescents échangent avec d’autres jeunes. Ces instants partagés brisent l’isolement des personnes handicapées, et par extension, soulagent les proches. Ceux qui aident au quotidien bénéficient eux aussi d’activités et du réseau solidaire d’Unis-Cité. « Nos volontaires renforcent la chaîne de solidarité en permettant aux aidants de rencontrer d’autres familles. Des temps d’échanges comme le café des aidants ou l’auberge espagnole favorisent l’entraide. »

84% des familles souhaitent renouveler les visites de volontaires. Car elles leur apportent de la joie, de nouvelles rencontres, des sorties récurrentes. Les bénéficiaires se sentent plus entourés et portent un regard différent sur leur situation. Et les parents disent vivre un « soulagement dans la vie courante ». Les visites génèrent selon eux une « solidarité dans la fratrie ». Ils se disent d’ailleurs « agréablement surpris » par la patience des jeunes volontaires.

Un déploiement national

La Fondation SNCF suit Unis-Cité depuis plusieurs années. En 2016, elle s’est engagée sur le programme « Famille en Harmonie » pour 3 ans. « Grâce à ce soutien, Unis-Cité a pu développer de façon très importante le projet. On est passé entre 2015 et 2016 de 9 à 23 villes, et de 112 à 280 volontaires. C’est ce fonds d’amorçage qui a permis la mise en place nationale du programme », détaille Isabelle Prats. La Fondation SNCF a par ailleurs proposé un mécénat de compétences. Ses collaborateurs viennent aider les jeunes d’Unis-Cité, notamment pour rédiger leur CV ou une lettre de motivation.

Les volontaires n’hésitent pas à partager leur expérience. Ils interviennent dans les établissements scolaires et lors des événements solidaires, tels que la Journée Nationale de l’Autisme ou la Journée Nationale des Aidants. Pour montrer au plus grand nombre que le soutien aux aidants, loin de n’être qu’une problématique isolée, demeure un véritable enjeu de société.

EN SAVOIR PLUS :

Le domaine Solidarité de la Fondation SNCF >

, , , ,