Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Grand prix Convergences : L’agence du don en nature lauréate 2017

Grand prix Convergences : L’agence du don en nature lauréate 2017
Cette année et pour sa 10e édition, le Grand prix Convergences a vu s’affronter quatre des lauréats des années précédentes. Après avoir eu six minutes pour présenter leur projet solidaire, c’est le public qui a départagé ces quatre lauréats. C’est finalement Stéphanie Goujon, présidente de l’Agence du don en nature qui s’est vu remettre le Prix convergence 2017 par Frédéric Roussel.


 

Changer d’échelle : la nouvelle ambition pour un monde 3 zéros

Le forum mondial Convergences s’est tenu les 4 et 5 septembre dernier. Plus de 5 000 experts ont participé aux 40 ateliers, conférences et événements prévus pour l’occasion. Le prix convergences a (re)mis en lumière les projets répondants aux 17 objectifs de développement durable à atteindre en 2030. Si les anciens lauréats étaient de retour, c’était pour voir l’évolution de leurs actions.

Avant de connaître le résultat s’est tenue une table ronde ayant pour thème « Innovations et partenariats : Comment les changer d’échelle ? » avec des invités de marque pour débattre : Mahmoud Mohieldin (Vice-président de du développement de l’agenda 2030 des Nations Unies), Bettina Laville (présidente du Comité 21), Judith Jakubowicz (Responsable de la durabilité chez Danone, ancienne directrice de Convergences), Tony Meloto ( Fondateur de Gawad Kalinga) et Edda Schroeder (CEO d’Investi in VisionGmbH). 

Chacun leur tour ils ont expliqué comment et pourquoi il fallait changer d’échelle avec des exemples concrets, dans l’optique d’encourager les professionnels à être de plus en plus ambitieux et ainsi avoir un plus fort impact et des actions plus visibles. 

Projet de l’ADN : La redistribution de produits neufs aux plus démunis

C’est l’Agence du don en nature, présentée par Stéphanie Goujon, qui a majoritairement convaincu le public. 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, dont 3 millions d’enfants. En parallèle, des milliers de produits neufs non alimentaires sont jetés chaque année et dont la destruction émet des gaz à effet de serre. L’agence s’est donc donnée par mission d’aider les plus démunis par le don de produits neufs. 

900 000 personnes ont été aidées par l’agence, qui a redistribué l’équivalent de 32 millions d’euros de produits neufs. pour aller encore plus loin, l’agence a créé un site de e-commerce en ligne. Elle a également lancé une campagne autour des objets du quotidien, 7 produits surdimensionnés seront exposés dans les gares et à la Défense et pour chaque photo d’un objet partagé, celui-ci sera offert à une personne démunie. 

Vivre dans un monde plus solidaire : les trois autres projets candidats

Article 1

Benjamin Blavier, co-fondateur d’Article 1 est le premier à avoir parlé de son projet pendant le temps imparti de 6 minutes. Article 1 a décidé de se lancer dans la lutte pour l’égalité des chances après avoir fait le constat qu’entre un élève issu d’un milieu défavorisé et un autre, la proportion à faire de longues études était inférieure de 37%. 

Association Crésus

Jean-Louis Kiehl, président de Crésus a rappelé que le surendettement serait la cause de trois suicides chaque jour. L’objectif de l’association est d’accompagner les ménages dans leur démarche de désendettement. Au rythme d’un dossier déposé tous les trois jours se sont 33 000 ménages qui ont été aidés par l’association en 2011. Elle agit, en analysant la situation financière, en conseillant et en suivant ses clients. 

Prakti design

Mouhsine Serrar a créé des fours écologiques et économiques destinés aux populations rurales. En étudiant le sujet, il s’est rendu compte que 50% de la population mondiale n’avait qu’un seul choix en matière d’énergie : soit le bois, soit le charbon, des matériaux polluants qui se consument vite et dont le rejet de Co2 est néfaste pour l’environnement et la population (8 millions de morts prématurés à cause de la fumée)

, , , ,