[MERCATO] Célia Verot prend les rênes de la Fondation du patrimoine

[MERCATO] Célia Verot prend les rênes de la Fondation du patrimoine
Le 1er octobre 2017, Célia Verot deviendra officiellement la nouvelle directrice générale de la Fondation du patrimoine. Le mécénat et le développement de ressources propres feront partie de ses priorités.


 

 

Une femme expérimentée qui a brillé dans le gouvernement et chez Veolia

Célia Verot, diplômée de Sciences Po Paris et formée à l’ENA, vient d’être nommée directrice générale de la Fondation du patrimoine. Elle entrera en fonction très prochainement, le 1er octobre 2017. Après un passage au Conseil d’État entre 1999 et 2008, cette femme âgée aujourd’hui de 44 ans rejoint le groupe Veolia Eau. Pendant trois ans, elle est responsable des contrats industriels de la zone Asie-Pacifique. Entre 2013 et 2015, elle occupe successivement les postes d’adjointe au secrétaire général du gouvernement, de directrice de cabinet du secrétaire d’État Thierry Mandon et de conseillère de Manuel Valls, à l’époque Premier ministre. Elle côtoie alors Guillaume Poitrinal, actuel président de la Fondation du patrimoine. Elle est ensuite nommée conseillère d’État en 2015.

Une ligne de conduite clairement définie

Célia Verot aura pour objectif de coordonner les efforts réalisés par la Fondation du patrimoine depuis sa création en 1996 en vue de préserver le patrimoine et favoriser le développement des territoires français. Pour y parvenir, elle donnera priorité à trois axes qui lui sont chers : le mécénat populaire et privé, la mise en place de ressources propres et le déploiement d’outils d’intervention efficaces. En 20 ans d’existence, la Fondation du patrimoine a soutenu près de 27 000 projets et investi plus de 2,3 milliards d’euros dans des travaux de restauration.

, , , , , ,