Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Fondations Auchan : des formations « alimentation » pour les jeunes diabétiques

Fondations Auchan : des formations « alimentation » pour les jeunes diabétiques
Les Fondations d'Auchan Retail France font cause commune pour promouvoir la bonne alimentation auprès des enfants et des adolescents. Tous les 15 jours, elles vous présentent une initiative étonnante, gourmande ou innovante. Aujourd'hui, direction Toulouse, au sein de l'association Enfance, adolescence et diabète, qui éduque les enfants atteints du diabète de type 1 à une bonne alimentation.


 

 

 

Le diabète de type 1 ? On le confond souvent avec le diabète de type 2, cette maladie  liée à l'alimentation et l'hygiène de vie, qui touche souvent les personnes en surpoids. Le « type 1 », lui, est une maladie auto-immune, plus rare, touchant essentiellement les enfants et les jeunes adultes. Elle ne se guérit pas et peut conduire à la destruction des cellules du pancréas. Mais elle se soigne très bien.

 

« Pourvu que l'on connaisse parfaitement la conduite à tenir et que l'on fasse chaque jour des injections d'insuline, on peut vivre tout à fait normalement, » explique Corinne Colmel, directrice adjointe d'Enfance, adolescence et diabète (EA&D) à Toulouse. Créée en 2007 et accolée au CHU de toulouse, l'association accompagne et éduque plus de trois-cents jeunes et leurs proches.

 

« Éduquer » ? « Aujourd'hui, un enfant diabétique peut manger de tout et se faire plaisir, en quantité limitée. La condition est d'adapter en permanence sa dose d'insuline au taux de glucides du repas, » détaille Corinne Colmel. On peut donc se régaler du gâteau d'anniversaire, comme les copains… en calculant la proportion de sucres, et en adaptant le traitement suivant.

 

Calculer glucides et insuline

 

Une habitude qui demande un vrai apprentissage, surtout quand on est haut comme trois pommes. C'est pour cela qu'EA&D propose régulièrement des temps de « formation » ludiques. Les 3-11 ans peuvent participer à des journées dédiées pour découvrir les grandes familles d'aliments, la conduite à tenir en cas d'hypoglycémie ou encore composer un repas. Les 12-17 ans profitent de séjours thématiques, pour devenir des pros du calcul des glucides et de l'insuline ou faire du sport – l'activité physique aidant à équilibrer le diabète et à se sentir bien dans ce corps souvent malmené par les injections.

 

« Dès qu'une animation était organisée, ma fille s'y inscrivait ! » se souvient Bruno Debatit, papa d'une jeune diabétique qui a rejoint l'association à l'âge de 10 ans. « Outre la vie sociale qui reprend pour ces enfants souvent isolés, Yasmine a appris à se gérer, pour tous les moments du quotidien. Nous aussi avons été formés, et avons appris à manger équilibré et diversifié. Aujourd'hui, à 20 ans, Yasmine a acquis une telle connaissance qu'elle pourrait être nutritionniste ! », conclut Bruno Debatit.

 

Dépanneur SAV au magasin Auchan Gramont de Toulouse, c'est lui qui, cette année, a souhaité parrainer Enfance, adolescence et diabète pour solliciter le soutien des Fondations Auchan. À l'automne, lui et ses collègues recevront les jeunes adhérents pour des animations et sensibiliseront les clients à cette maladie méconnue.

, , ,