Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[CHIFFRES] 300 000 personnes de plus de 60 ans en situation d’isolement 

[CHIFFRES] 300 000 personnes de plus de 60 ans en situation d’isolement 
Une étude commandée par les petits frères des Pauvres et réalisée par l’institut CSA révèle que 300 000 personnes, majoritairement des femmes, de plus de 60 ans souffrent de solitude et d’isolement. Si ce sentiment s’intensifie avec l’âge, plusieurs facteurs sont en cause, comme le manque d’accès au numérique ou de faibles revenus.


 

Personne n’est à l’abri de se sentir seul et isolé

Le nombre de personnes de plus 60 ans isolées en France équivaut à la ville de Nantes, 6e ville française en nombre d’habitants. Un constat inquiétant fait par les petits frères des Pauvres dans une étude publiée cette année

Représentant 2 % des plus de 60 ans, elles sont isolées de ce qu’on appelle les quatre cercles de sociabilité :

-la famille

- les amis

- le voisinage

- les réseaux associatifs.

Plus d’une personne sur trois ne sort pas tous les jours. Si on devait établir le portrait robot d’une personne victime de solitude et d’isolement, on présenterait une femme de 75 ans aux revenus modestes. 

 

L’autonomie des personnes âgées facteur d’exclusion

Dans son étude, l’Institut CSA révèle le lien entre le comportement de ces personnes de plus de 60 ans et leur sentiment de solitude et d’isolement. 

Avec la volonté de vieillir chez soi, on ne compte que 25 % des personnes de plus de 85 ans vivant en maison de retraite. Un choix de vie qui réduit la sociabilité des personnes âgées même si selon les résultats de l’étude, les services de proximité restent indispensables pour eux. 

Un autre facteur décisif de l’isolement des séniors est la forte exclusion numérique, qui s’accélère pour les plus de 85 ans. 68 % d’entre eux n’utilisent jamais internet, un chiffre aux antipodes de la jeune génération, puisque chez les plus de 12 ans, ils sont 74 % à utiliser internet tous les jours.

 

Pour prévenir l’isolement les petits frères des Pauvres agissent

Pour pallier ce manque de dialogue sociale, prévenir et accompagner les personnes en situation d’isolement ou de solitude, les petits frères des Pauvres ont mis au point un programme composé de 14 propositions. Parmi lesquelles figurent la création d’un groupe constitué de toutes les parties prenantes pour définir ce qu’est l’isolement et proposer des solutions adaptées, sensibiliser l’opinion publique à travers une campagne nationale, accompagner les personnes âgées dans l’apprentissage du numérique ou encore promouvoir des formes alternatives d’habitat et lutter pour une meilleure prise en charge financière. 

 

, , , , ,