[EDITO] La professionnalisation du mécénat

[EDITO] La professionnalisation du mécénat
Le mécénat est une pratique très ancienne, souvent renvoyée à tort exclusivement à la culture et aux gens ou aux entreprises très riches alors qu’elle concerne tout et tout le monde. Pour autant elle se réforme doucement en empruntant aux habitudes anglo saxonnes : de geste désintéressé voire charitable, le mécénat devient partenariat gagnant-gagnant et exige de nouvelles relations entre bénéficiaires et donateurs.


Un excellent article de Isabelle Soraru (Youphil 30/03/14) traite de cette essentielle question : la professionnalisation du mécénat. Beaucoup sont convaincus de la nécessité d’accompagner, voire d’accélérer cette professionnalisation du mécénat. Pourquoi ? Plusieurs raisons : pour équilibrer les relations entre les entreprises et les associations, ces dernières étant elle-même dans une phase de professionnalisation qui peuvent parfois les desservir face aux mécènes, pour conforter cette démarche au sein des entreprises et l’inscrire comme une action transversale, dans le cadre d’une politique globale, et enfin pour convaincre les associations bénéficiaires elles-mêmes des avantages nombreux du mécénat d’entreprise.

Cependant être convaincu qu’il faut des professionnels du mécénat ne suffit pas : il faut aussi les considérer (les payer correctement et leur offrir des CDI par exemple), c’est-à-dire assumer l’investissement. Oui, aller chercher de l’argent, récolter des dons, animer une relation de partenariat, ça ne se fait pas comme ça et ça coûte !!

Comme souvent lorsqu’une pratique nouvelle émerge, il faut prendre des risques … mais de façon réfléchie et bien conseillée (la professionnalisation du mécénat c’est aussi les fundraisers, les consultants, les formateurs spécialisés) …

, , , , ,