Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[CHIFFRE] Entreprises : Les Français durcissent le ton avec les mauvaises élèves

[CHIFFRE] Entreprises : Les Français durcissent le ton avec les mauvaises élèves
97 % des Français se disent prêts à boycotter les entreprises ayant des pratiques sociales ou environnementales destructrices, selon une enquête Denjean & Associés* publiée sur francetvinfo.fr. Ces derniers sont en effet de plus en plus sensibles aux enjeux de la RSE, puisqu’ils sont 90 % à valoriser les groupes ayant une politique bien développée en la matière. “Les grandes entreprises qui ne tiendraient pas compte de cette attente risquent de connaître de graves difficultés, aussi bien pour développer leur chiffre d’affaires que pour recruter de nouveaux talents !”, conclut le fondateur du cabinet ayant réalisé l’enquête, Thierry Denjean.


 

La responsabilité sociétale des entreprises préoccupe les Français

 

Le monde de demain sera celui de la RSE ou ne sera pas. Une récente étude de Denjean & Associés, publiée sur le site de Franceinfo, est implacable. 97 % des Français se disent prêts à boycotter des entreprises ayant des pratiques sociales ou environnementales destructrices. À l’inverse, ils sont 90 % à apprécier davantage les groupes qui ont “une bonne politique de responsabilité sociale et environnementale”, et 67 % sont prêts à revoir leur avis sur un groupe s’il s’implique dans une “bonne politique de RSE”.  Ils sont par ailleurs particulièrement sensibles aux opérations de mécénat, notamment dans le secteur de la santé (93 % s’estimeraient “contents” ou “enthousiastes” qu’une entreprise mette en place des initiatives), l’éducation (91 %) et l’aide sociale (87 %).

 

Les Français sont conscients des impacts négatifs sur l’écosystème et l’économie

 

Chaque année, les Français se montrent plus intransigeants avec les entreprises en matière de responsabilité sociétale et environnementale, et les chiffres le confirment aujourd’hui. L’environnement est définitivement entré dans les considérations des Français, puisque 94 % d’entre eux seraient “contents” ou “enthousiastes” si l’entreprise mettait en place des outils pour mesurer son impact environnemental. Ils blâment largement les impacts sur l’environnement, qu’ils concernent les espèces végétales, le dérèglement climatique, les espèces animales ou la santé des êtres humains. Ils ne se montrent pas plus tolérants envers les fautes de gestion des entreprises, puisque 58 % des Français estiment notamment que la délocalisation a des impacts terribles sur l’économie. De plus, les citoyens exigent de leurs dirigeants une transparence à toute épreuve : 77 % des Français se disent révoltés par le blanchiment d’argent, tout comme par les pratiques d’évasion fiscale, de corruption, ou de fausses factures (70 %).

 

*L'enquête de Denjean & Associés a été réalisée en ligne du 23 au 29 janvier 2018 sur un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans.

 

 

, , , , , ,