Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[BEST OF] [VACANCES] Les compagnies aériennes s’engagent !

[BEST OF] [VACANCES] Les compagnies aériennes s’engagent !
2016 a marqué une transition historique pour le secteur du transport aérien. Les 191 pays membres de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale), sous l’égide de l’ONU, ont signé un accord visant à limiter l’impact des compagnies aériennes sur le climat, s’engageant à maintenant d’ici 2035 les émissions de gaz à effet de serre au niveau observé en 2020. Mais les enjeux de l'écologie ne sont pas les seuls à préoccuper le monde de l'aérien, puisque les compagnies soutiennent aujourd'hui, via leur fondation ou non, de nombreux projets et actions dans les domaines de l'éducation ou de l'urgence humanitaire.


 

Très impliquée en matière de développement durable, Air France-KLM s’est engagé à réduire son empreinte environnementale et à promouvoir une politique de ressources humaines responsable. La compagnie possède également depuis 1992 sa propre fondation d’entreprise, qui oeuvre pour l’éducation et la formation des enfants et des jeunes malades ou en difficulté. Elle a soutenu plus de 1 300 projets partout dans le monde depuis sa création.

 

Au Costa Rica, Nature Air s’est spécialisé dans les voyages éco-responsables. Rachetée en 2000 par une société de tourisme durable et une poignée d’experts de l’aviation, la compagnie s’associe à des chercheurs et des écologistes afin de développer son activité. Elle permet désormais aux amoureux de la nature de partir à la rencontre de la faune et la flore locale tout en s’engageant pour la protection de l’environnement. Bonne élève par excellence, elle applique le principe de neutralité carbone et alimente ses véhicules au sol au biogazole, agit pour l’éducation des enfants par le biais de la Nature Kids Foundation, et applique un programme RSE éco-responsable (tri des déchets, activités de reforestation, emplois locaux…).

 

Ryanair, “la compagnie la plus verte d’Europe”, s’illustre depuis de nombreuses années par sa démarche éco-responsable. La compagnie a dévoilé une nouvelle politique environnementale pour le moins ambitieuse cette année, où elle s’engage à poursuivre sa réduction des émissions de CO2 et la lutte contre la pollution sonore. Elle s’est engagée à investir plusieurs milliards dans de nouveaux appareils plus économes en carburant, à “éliminer tous les plastiques non-recyclables” d’ici 5 ans, et offre désormais à ses clients de “compenser le coût carbone de leurs vols” en leur permettant d’effectuer une donation optionnelle à des associations à la fin de leur réservation.

 

Lufthansa a directement intégré la durabilité et “l’entrepreneuriat responsable” dans sa stratégie. La compagnie prône la diversité dans son recrutement, est activement engagée dans une politique de préservation de l’environnement et encourage ses salariés à s’investir dans des actions humanitaires. Elle soutient par ailleurs 30 projets favorisant l’éducation des enfants (et 140 pour l’entrepreneuriat) avec Help Alliance, son antenne philanthropique. Elle met également à disposition sa flotte dans le cadre de certaines catastrophes naturelles ou humanitaires.

 

L’union fait la force. L’UNICEF s’appuie depuis 1987 sur la solidarité de plusieurs compagnies aériennes via le programme “Change For Good”, qui permet de récolter de l’argent (notamment les devises inutilisées durant leur séjour) pour les enfants à bord des avions. Elles sont aujourd’hui dix à appliquer le dispositif, parmi lesquelles American Airlines, engagée depuis 1994, mais aussi Aer Lingus, Asiana Airlines, Cathay Pacific, Cebu Pacific Air, easyJet, Hainan Airlines, Japan Airlines, QANTAS et Tianjin Airlines. Plus de 160 millions de dollars ont été récoltés depuis le lancement de l’opération.

 

Enfin, l’ONG Aviation sans Frontière fondée en 1968 par des employés d’Air France mobilise son expertise, ses avions (des Cessna Caravan basés en Afrique) et son réseau aérien durant les opérations humanitaires afin d’acheminer l’aide d’urgence depuis la France, ou de rapatrier des enfants blessés en urgence afin de les faire opérer en Europe. Elle soutient plus de 180 organisations partenaires, et collabore en parallèle avec 19 aéroclubs afin de sensibiliser des jeunes isolés au monde aérien.    

, , , , ,