Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[FOOTBALL DAY] "Positive Football" : l'UNFP accompagne l'engagement des joueurs

[FOOTBALL DAY] "Positive Football" : l'UNFP accompagne l'engagement des joueurs
C’est bien connu, les footballeurs professionnels gagnent beaucoup, beaucoup d’argent. Mais ce que le grand public ignore, c’est qu’ils également nombreux à donner leur temps comme leur argent pour des causes humanitaires, soutenir la jeunesse ou encore accompagner l’entrepreneuriat. Soucieuse de mettre en avant leur générosité et d’encourager les initiatives solidaires, l’Union Nationale des Footballeurs Professionnels (UNFP) lance “Positive Football”, un mouvement destiné à repositionner les footballeurs professionnels au cœur de la société par le prisme de leur engagement. Une plateforme web sera notamment lancée d’ici la fin de l’année afin de faire rayonner leurs actions et l’engagement en général, accompagnée dès 2019 d’un forum voué au même effet.


Un levier de transformation de l’engagement des joueurs

 

Leur image est souvent égratignée à cause de leur salaire mirobolant, mais les footballeurs ne sont pas les derniers à agir pour le bien commun. Loin de là. À vrai dire, 20 % d’entre eux sont impliqués concrètement dans des projets “en faveur de la société”, et 60 % des autres désirent s’engager*. Aussi, l’UNFP, connu également sous le nom de “syndicat des footballeurs”, sort le grand jeu en 2018. Afin de valoriser le rôle des footballeurs dans la sphère de la solidarité, il soutient les joueurs professionnels (Ligue 1 et Ligue 2) dans leur démarche d’engagement. Dès les prochains mois, des “délégués à l’engagement sociétal” viendront régulièrement informer les footballeurs des projets solidaires mis en place avec les partenaires de l’UNFP. Ceux qui souhaitent s’impliquer bénéficieront ensuite d’un accompagnement personnalisé par des experts du syndicat et des contributeurs extérieurs qui permettra de cibler leur désir d’engagement et le structurer dans la durée.

 

Incarner l’engagement solidaire des footballeurs

 

Mais l’UNFP voit encore plus grand avec “Positive Football”. Son ambition est en effet double, puisque pour faire rayonner l’engagement sociétal des footballeurs, le syndicat prévoit de centraliser sur une plateforme médias en libre accès toutes leurs actions. L’objectif ? Multiplier leur impact dans le monde du sport. “Cette plateforme permettra de nourrir des réflexions sur la portée sociétale et économique du footballeur tout en mettant en avant leurs actions positives, explique Jérôme Dumois, conseiller à la présidence de l’UNFP. On y trouvera des vidéos, des contenus de terrain, des participations de contributeurs extérieurs, le tout destinés à l’ensemble du grand public, des jeunes aux amateurs de technique en passant par les footballeurs eux-mêmes”. Son lancement est prévu d’ici la fin de l’année, et l’UNFP annonce également, au premier trimestre 2019, la création d’un forum visant à “décloisonner la réflexion autour du statut du footballeur”. Ce temps fort médiatique s’articulera autour de débats, de rencontres entre joueurs ou encore de témoignages. Une remise de prix, les “Positive Football Awards”, récompensera les plus beaux projets ainsi que les médias engagés.

 

Soutenir les causes chères aux footballeurs

 

Les grandes causes du mouvement ont d’ores et déjà été fléchées selon les implications des joueurs déjà engagés dans des causes solidaires. Pour chaque cause, un partenaire a été désigné : les enfants malades avec Premiers de Cordée, le soutien à l’entrepreneuriat et aux jeunes des quartiers dits sensibles avec la Fondation Positive Planet, les missions de citoyenneté auprès de l’Armée de Terre, et enfin la lutte contre le sexisme dans le football via la promotion du football féminin, sous la coupe d’une convention signée avec l’IRIS et l’Unesco. Plusieurs actions seront menées sur le long-terme auprès de ces partenaires privilégiés, même si l’UNFP se défend de “tout modèle d’exclusivité”. Aussi, le syndicat travaillera également avec d’autres associations répondant à ses critères d’engagement prédéfinis en fonction des désirs des joueurs. Mathieu Debuchy, Benoît Costil, Edison Cavani ou encore l’international français Florian Thauvin ont déjà rejoint le programme.

 

*Baromètre UNFP, avril 2018

 

 

, , , , ,