Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[FOOTBALL DAY] All Out mobilise les réseaux pour les droits LGBT en Russie

[FOOTBALL DAY] All Out mobilise les réseaux pour les droits LGBT en Russie
Alors que les stars internationales du ballon rond se disputent la Coupe du monde de football en Russie, les couples russes gays ou lesbiens n'y ont toujours pas le droit de s'embrasser ou de se tenir la main en public. L'association All Out, qui milite en faveur des droits pour les personnes LGBT+, lance un véritable mouvement de désobéissance civile sur les réseaux sociaux pour que les couples de tous genres puissent avoir le droit de se balader librement main dans la main.


 

 

Faire du Mondial 2018 l'occasion de défendre les droits LGBT+ en Russie

 

Depuis l'année 2016, la loi contre la "propagande homosexuelle" a rendu illégal, en Russie, le fait de dire, de faire, ou d'écrire toute chose considérée comme "gay". Alors que le monde entier ne parle plus que de football et de pronostics, les couples gays et lesbiens russes sont privés du droit d'afficher leur amour dans l'espace public : une véritable négation de leur identité sexuelle.

 

L'association All Out a décidé de profiter de la médiatisation de la Coupe du monde 2018 pour lancer un appel général à la désobéissance civile afin de sensibiliser le grand public aux droits des personnes LGBT+ en Russie.

 

L'idée est de poster, sur les réseaux sociaux, des images "illégales" pour enfreindre la loi russe contre la propagande homosexuelle. Drapeau arc-en-ciel, photos de couples, citation ou poème, les plus important reste d'utiliser le hashtag #WorldCup et de géolocaliser la publication sur Moscou.

 

All Out souhaite générer, au travers de cette initiative, un véritable mouvement de solidarité avec les personnes LGBT+ vivant en Russie et ainsi montrer au monde que des lois homophobes ne nous intimident pas.

 

L'association a également mis en place, sur Moscou et Saint-Pétersbourg, des antennes d'urgence pour venir en aide aux personnes LGBT+ qui rencontreraient des problèmes durant le Mondial 2018.

 


 

, , , , , , ,