Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Grand Corps Malade, un parrain d'exception pour les enfants malades du cancer

Grand Corps Malade, un parrain d'exception pour les enfants malades du cancer
Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, croise le chemin de Sourire à la Vie en 2011. Une rencontre rare et précieuse. L’alchimie se crée. Les enfants l’adoptent ou l’inverse. Il collabore à la création d’un spectacle avec les enfants qu’il jouera sur scène avec eux pour la première fois en novembre 2011.


« Sourire à la Vie est une association extraordinaire et je pèse mes mots. » Grand Corps Malade. « Dès notre première rencontre, les enfants de l’association m’ont donné une leçon de courage et d’espoir. C’est avec fierté que je suis aujourd’hui et pour longtemps, j’espère, leur parrain. »

Grand Corps Malade, Fabien écrit ses premiers textes vers l’âge de 15 ans, mais n’envisage pas de faire autre chose que du sport. Basketteur doué et prometteur, il fait des études en STAPS pour devenir professeur de sport. Lors d’une colonie de vacances où il est animateur, une chute dans une piscine déplace ses vertèbres cervicales.

Contraint d’abandonner le sport, il retrouve peu à peu la liberté de son corps. En octobre 2003, il découvre le slam, travaille, multiplie les petites et les grandes scènes et en 2005 sa carrière décolle.

En 2011, il croise le chemin de Sourire à la Vie. Une rencontre rare et précieuse. L’alchimie se crée. Les enfants l’adoptent ou l’inverse.

Il collabore à la création d’un spectacle avec les enfants qu’il jouera sur scène avec eux pour la première fois en novembre 2011.

«  Il y a 4 ans, je suis passé les voir à Marseille et je ne les ai jamais quittés. J’ai participé à leur spectacle Volez les Eléphants pour lequel les enfants avaient choisi certains de mes textes que je chantais sur scène avec eux. »

Une belle histoire qui ne cesse de grandir puisque Fabien a écrit une chanson pour Nolwenn Hedde, jeune accompagnée par Sourire à la Vie « Nolwenn faisait partie du spectacle, elle y chantait avec sa guitare, c’était émouvant et j’ai eu envie d’écrire un texte pour nous deux Dans les vagues qui évoque la vie de ces enfants qui grandissent au cœur de la tempête. »  

Grand Corps Malade accompagne la création du nouveau spectacle des enfants. Il travaille leurs textes, porte une attention particulière à la mise en scène et montera de nouveau sur scène aux côtés des enfants. Un parrain au grand cœur qui accompagne les enfants et fait monter en puissance l’accompagnement de Sourire à la Vie.

, ,