Engagement des Français : le profil des bénévoles en pleine mutation

Engagement des Français : le profil des bénévoles en pleine mutation
Selon une enquête réalisée par Recherches & Solidarités, 2 personnes sur 3 déclarent donner de leur temps, ou l'avoir déjà fait. L'engagement des Français semble donc toujours être au rendez-vous, malgré la crise. Mais ce chiffre cache une profonde mutation dans le profil des bénévoles.


L'engagement des seniors diminue, les jeunes prennent la relève

L'enquête menée par Recherches & Solidarités révèle que 63 % des personnes interrogées sont engagées dans le bénévolat, que ce soit dans une association ou en dehors de tout cadre, de façon régulière ou occasionnelle. Cela représente un total de 13 millions de personnes prêtes à donner de leur temps en France. Si l'on regarde les chiffres d'un peu plus près, la part des 50-65 ans engagés dans le bénévolat est passée de 45 à 37 % entre 2010 et 2016, et celle des plus de 65 ans a reculé de 51 à 44 %. Dans le même temps, la part des moins de 35 ans passe de 27 à 36 %, et celle des 35-49 ans de 30 à 40 %.

 

Une mutation à prendre en compte par le milieu associatif

Globalement, les personnes arrivant à la retraite aujourd'hui cherchent prioritairement à voyager et profiter de leurs proches, plutôt qu’à s'engager dans le bénévolat. Les plus jeunes prennent donc la relève, mais avec d’autres motivations. Ils sont bien plus attirés par le fait de prendre part à un projet, souvent entre amis et quelle que soit la structure, que par la dimension d'engagement avancée par leurs aînés. Malheureusement, les associations ne sont pas toujours enclines à donner leur chance aux jeunes, les dirigeants ne leur faisant pas toujours confiance. Pourtant, le monde associatif n'aura d'autre choix que de s'adapter à la mutation du profil des bénévoles dans les années à venir.

, , ,