Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La lutte contre l'illettrisme et « l’illlectronisme »

La lutte contre l'illettrisme et « l’illlectronisme »
7% de la population française sont aujourd’hui illettrés. La prévention contre l’illettrisme est aujourd’hui essentielle ; Depuis 2009, la Fondation SNCF a soutenu 900 projets de 889 associations qui préviennent l’illettrisme, qui accompagnent, ou qui donnent le goût de la lecture aux enfants jusqu’à la fin du collège. Mais l’omniprésence d’Internet a amené une nouvelle forme d’illettrisme : « l’illlectronisme ». Mécène majeur de la prévention de l’illettrisme en France, la Fondation SNCF s’engage pour la prévention de l’illettrisme et l’accès au numérique.


L’illettrisme et l’accès aux compétences de « base »

En la France, où la scolarité est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, on recense 2,5 millions de Français illettrés, entre 16 et 65 ans. Les compétences dites « de base », comme l’écriture ou le calcul, sont pourtant primordiales pour être autonome dans la vie courante.

L’objectif pour la Fondation SNCF est d’abord, de donner le goût des mots et des histoires aux tous petits d’une manière ludique en impliquant les parents. De 11 ans à 15 ans, les jeunes adolescents ont parfois besoin de consolider les savoirs de base et retrouver le goût de l’apprentissage. La Fondation œuvre ainsi, avec ses associations partenaires, à stimuler leurs capacités de communication et de leur redonner confiance en eux pour leur donner les raisons et l’envie d’apprendre.

 

Le numérique comme prévention contre l’illettrisme

L’omniprésence des écrans amène à un constat sans appel : le numérique a profondément changé notre société, au point de devenir indispensable au travail comme à la maison. C’est ce même constat qui a poussé la Fondation SNCF à développer des actions pour faire prendre conscience des difficultés liées à la digitalisation de notre société pour les personnes illettrées, tout en mettant en lumière les solutions existantes. En effet, les écrans ont accentué les difficultés de communication des personnes confrontées à l’illettrisme ;  « l’illlectronisme » est en passe de devenir un réel problème de société.

La Fondation SNCF a mis en place, depuis 2015 dans son appel à projets, « Apprendre pour grandir », pour les adolescents, un volet numérique. Soutenir la maîtrise de la lecture, de l’écriture et du calcul à travers le numérique, nécessite d’en comprendre les enjeux. il s’agit  de le considérer comme une compétence de base (apprendre à s’en servir, à se repérer dans la masse des contenus, à orienter ses recherches et à analyser les résultats).

 

Les Journées nationales d’action contre l’illettrisme

En vue des chiffres alarmants de l’illettrisme en France, de nombreuses actions sont menées, notamment lors de journées dédiées à ce handicap, pour sensibiliser le grand public mais également pour apporter des solutions aux personnes en situation d’illettrisme.

Coordonnées par l’ANLCI, les Journées nationales d’action contre l’illettrisme, qui se dérouleront du 5 au 10 septembre, scanderont « Pour que le numérique profite à tous, mobilisons-nous contre l’illettrisme ». Pour sa 3e édition l’ANLCI a souhaité organiser les journées du numérique, à Lyon les 6 et 7 septembre afin d’accueillir les acteurs engagés contre l’illettrisme numérique.

, , , ,