[#STREET] Soupe impopulaire et Slip-Dating : Le Carillon résonne dans Paris

[#STREET] Soupe impopulaire et Slip-Dating : Le Carillon résonne dans Paris
Louis-Xavier Leca crée l'association du Carillon en septembre 2014 pour venir en aide aux sans-abri. Trois ans plus tard, le Carillon compte une quinzaine de personnes dans son équipe, des bénévoles et des commerçants qui ensemble, tentent de lutter contre l'exclusion.


Le Carillon

 

Le Carillon est une association qui a vu le jour il y a à peine trois ans. L'idée est de sensibiliser les habitants des quartiers parisiens ainsi que les commerçant à la situation des sans-abri. Pour ce faire, l'association a mis en place un réseau de solidarité (dans les 10e, 11e, 12e, 14e, 19e, et 20e arrondissements). Le label du Carillon peut être retrouvé sur les devantures des commerçants, indiquant ainsi leur bienveillance à l'égard des SDF. Ils peuvent aussi proposer des services solidaires, comme remplir une bouteille d'eau ou donner une baguette aux personnes dans le besoin. Ces services sont indiqués par des petites vignettes imaginées par l'association. En plus de ces vignettes, les commerçants peuvent aussi lancer des défis aux consommateurs qui ont rejoint le réseau. Ils offrent par exemple pour un repas acheté, une boisson chaude pour un sans-abri.

 

La Soupe Impopulaire et le Slip-Dating

 

Cette sensibilisation se fait aussi par le biais d'évènements organisés par l'association, les bénévoles, mais aussi les sans-abri ! La Soupe Impopulaire est un événement qui a déjà eu lieu plusieurs fois. Bénévoles et sans-abri récupèrent les légumes invendus dans les supermarchés et en font une soupe. La soupe est ensuite distribuée aux habitants du quartier, pour une moment chaleureux et convivial. Cette initiative pour le moins peu commune a rencontré un franc succès dans le 11e arrondissement de Paris. L'association tente de développer les rapports humains entre les habitants et les SDF. Des collectes sont aussi organisées, comme le « Slip-Dating » qui a eu lieu ce 11 février. L'évènement consistait à collecter des sous-vêtements neufs pour les plus démunis, et de permettre encore une fois aux particuliers de rencontrer et d'échanger avec les sans-abri.

, , , , , , , ,